Trophée de la ville 2021 : Plus d’une quarantaine de maires récompensés

Ce vendredi 12 novembre 2021 a eu lieu la cérémonie de distinctions des maires « les plus dynamiques  du pays ». Le but de cette manifestation était de promouvoir les initiatives des élus locaux, et des différents combattants au développement des communes.

Initié dans le but de promouvoir les actions de développement des travailleurs au développement des communes, la 4e édition des « Trophées de la ville » a connu son apothéose dans cette nuit du 13 novembre 2021. Venus des quatre coins du Burkina Faso, c’est une quarantaine de maires des communes urbaines, rurales et d’arrondissements qui ont été distingués.

Les lauréats ont été désignés sur quelques critères dont l’originalité et la durabilité de l’initiative, l’impact visible du projet, l’association de la population au projet et le pourcentage du budget communal investi, et la capacité à mobiliser des aides extérieures.

« Ces cinq trophées doivent être un appel à l’action »

Pour les secteurs ciblés de cette édition 2021, ils ont porté entre autres sur l’environnement et la gestion des ressources naturelles, le transport, le BTP, les voiries, l’urbanisme et l’aménagement du territoire, l’eau, l’assainissement, l’énergie, la formation professionnelle et la promotion de l’emploi, les infrastructures marchandes et scolaires, la santé, l’Etat civil, la bonne gouvernance.

Pour Omar Sidibé, promoteur des trophées de la ville, l’objectif de l’édition est de mettre en valeur les réalisations des maires dans leurs communes, de promouvoir ces actions de développement et de magnifier la mise en œuvre de ces projets. « Ils ont développé des initiatives qu’ils sont en train de mettre en exergue. Nous nous sommes fixés pour objectif de promouvoir et de faire savoir ces projets », a-t-il indiqué.

Pour se faire distinguer, les maires devaient soumettre un ou des projets bien-fondés, montrer son objectivité, son impact sur les populations, les sources de financements, les motivations et la valeur ajouté. Il a indiqué que ces trophées sont plus une satisfaction morale que pécuniaire. « Les maires vont communiquer avec ça, ils vont faire comprendre à leurs administrés qu’ils ont été distingués parce qu’ils ont bien travaillés », a-t-il expliqué.

A entendre Jérémie Sawadogo, maire du 10e arrondissement de la ville de Ouagadougou, lauréat de 5 trophées, c’est un sentiment de satisfaction total qui selon lui va l’inspirer davantage à reconquérir d’autres. « Ce soir, nous avons reçu un signal fort que nous devons redoubler d’efforts pour travailler. Ces cinq trophées doivent être un appel à l’action, un appel à la proximité de la population pour que les populations sentent notre action sur le terrain et ceux tous les jours. Je dédie ces trophées à l’ensemble des conseillers municipaux et collaborateurs et travailleurs car, sans eux, nous ne pouvons pas faire un travail conséquent », a-t-il formulé.

« une invite à travailler davantage »

Anatole Bonkoungou, maire de l’arrondissement 4 de la ville de Ouagadougou, lauréat de trois (3) trophées, a précisé que c’est une reconnaissance des travaux menés. « Quand on mène des activités et que des structures reconnaissent vos efforts, pour nous, c’est une satisfaction et c’est une invite à travailler davantage pour mériter la confiance de nos administrés et apporter toujours une pierre à l’édifice. Nous allons toujours travailler à jeter les bases pour la satisfaction de nos administrés », a fait savoir le maire.

Joël THIOMBIANO (stagiaire)

Faso7

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page