Prix Paxsahel au Burkina Faso : Les lauréats de la 5e édition sont connus

La cérémonie de récompense de la 5ème édition du prix Paxsahel pour le Journalisme sensible aux Conflits (JSC) a eu lieu ce vendredi 12 novembre 2021 à Ouagadougou. Cette compétition est initiée par le Réseau d’Initiatives des Journalistes (RIJ). Elle prend en compte des candidats venus du Burkina Faso, du Mali et du Niger.

Les différents lauréats de la 5ème édition du prix Paxsahel sont connus. Il s’agit de Mamadi Zango du journal Sidwaya, pour la catégorie presse écrite/en ligne et Jonas Clotaire Badiel de la Radio Municipale de Sia, pour la radio. Pour la catégorie presse télévisée (Télé /Mobile Journalism (MOJO), il n’y a pas eu de lauréat cette année.

Comme récompenses, les lauréats ont reçu chacun, la somme de 500.000 FCFA, un trophée, une attestation, ainsi que du matériel de production, à savoir un ordinateur, des dictaphones, des casques et des microphones.

Pour cette 5ème édition, 37 œuvres avaient été retenues.

On dénombre 19 œuvres dans la catégorie presse écrite/en ligne, 5 œuvres dans la catégorie télé/MoJo et 13 œuvres dans la catégorie radio.

Deux prix spéciaux ont également été décernés lors de cette cérémonie. Il s’agit d’abord du Prix spécial Koffi AMETEPE pour l’intégration, qui a été décerné à la Nigérienne Fati Oumarou de la radio Dalone.

Le second prix,  le Prix spécial G5 Sahel Burkina, a été décerné au Malien Amadi So de la Tribune de presse du Mali. Ce prix a été initié par Norbert Kohoun Souako, le co-parrain qui est le Coordonnateur point focal du G5 Sahel au Burkina.

Les lauréats de ces prix spéciaux ont reçu respectivement la somme de 250.000 FCFA, un trophée et une attestation.

Rappelons que le prix Pax Sahel pour le Journalisme sensible aux Conflits (JSC) a été initié depuis 2017 par le Réseau d’Initiatives des Journalistes (RIJ), dans le cadre du projet « Appui pour la prévention et la gestion des conflits au Burkina Faso ».

Plus d’informations à venir

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page