Burkina Faso : Un mouvement prévoit une marche le 27 novembre pour soutenir l’armée

Le Mouvement sauvons le Burkina Faso (MSB) a appelé le gouvernement, ce vendredi 12 novembre 2021 à Ouagadougou, à prendre des mesures fortes pour aider les soldats dans la lutte contre le terrorisme. A cet effet, une marche est prévue le 27 décembre 2021 à 8 heures à la place de la nation en guise de soutien aux Forces de défense et de sécurité (FDS) et aux Volontaires pour la défense de la patrie (VDP).

Le Mouvement apolitique sauvons le Burkina Faso (MSB), a marqué son désarroi à l’endroit des autorités face à la situation du pays. Les leaders ont interpelé les autorités à trouver des solutions fortes à cette crise sécuritaire qui prend de l’ampleur sur l’étendue du territoire. Composé d’une coordination de plusieurs associations apolitiques burkinabè son  but principal est « la libération totale du pays ».

De cette sortie, le mouvement veut déjà attirer l’attention des autorités à leur mission par cette interpellation à  la jeunesse à se mobiliser contre d’éventuelles dégradations de la situation. Il n’est plus question pour eux  que les  fonctionnaires affectés dans des zones  soient  obligés de passer par d’autres pays  pour rejoindre Ouagadougou.

« Le MSB s’engagera surtout dans les jours à venir avec les populations de toutes les contrées du pays, à mener une série d’activités sur toute l’étendue du territoire national pour exiger du gouvernement plus d’efforts dans la lutte contre le terrorisme », interpelle Mamadou Drabo, le secrétaire exécutif du mouvement.

Selon Anaïs Drabo, secrétaire à la formation idéologique, si rien n’est fait, le Burkina Faso disparaitra. Elle a fait savoir que le Burkina Faso ne se résume pas seulement à Ouagadougou et Bobo-Dioulasso. « Nos dirigeants actuels ne font rien. A chaque fois, on ne fait qu’alerter, mais ils ne font rien. Depuis le 10 octobre (2021, ndlr), il y a eu des alertes sur Di. Ils n’ont rien fait jusqu’à ce qu’ils aillent tuer des soldats », déclare-t-elle.

A entendre Mamadou Drabo, le secrétaire exécutif du mouvement, le comportement des autorités est « une fuite de responsabilité » devant les obligations constitutionnelles de sécurisation du territoire et des citoyens ».  « Le MSB exige du gouvernement des mesures fortes dans les jours à venir afin de soulager les soldats durement éprouvés au front », a-t-il indiqué.

Et pour marquer leur effort,  le mouvement invite les populations de Ouagadougou à sortir massivement le samedi 27 Novembre 2021 à 8 heures à la place Nation « pour une marche de soutien aux FDS et VDP et pour dénoncer la gestion chaotique de la crise sécuritaire dans notre pays »

Joël THIOMBIANO (stagiaire)

Faso7

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page