Cancer de sein : Sensibiliser les femmes à travers le film ‘’J’y crois encore ‘’

L’Association Zéro Cancer Féminin en collaboration avec canal Olympia Pissy a procédé à une projection du film ‘’ J’y crois encore’’ ce samedi 30 Octobre 2021 à Ouagadougou. Cette projection intervient dans le cadre de la lutte contre le cancer du sein pendant le mois consacré à la lutte, à savoir le mois d’octobre.

‘’ J’y crois encore ‘’ est un film inspiré d’une histoire vraie du chanteur chrétien Jérémy camp et de son amour de jeunesse Melissa qui avait un cancer des ovaires. Elle avait la foi de guérir un jour, malheureusement elle est morte. Depuis la découverte de son cancer jusqu’à sa mort, son mari était à ces cotés et implorait un miracle de Dieu. Le film a été réalisé par Andrew Erwin et Jon Erwin.

Avant la projection du film, il y’a eu des témoignages des femmes ayant été victimes du cancer ou ayant perdu un proche du fait du cancer. Parmi elles, Samira Soro qui a raconté l’histoire de sa petite sœur. « Ma petite sœur avait 25 ans. Elle était pleine de vie. Mais elle est décédée après s’être battue contre cette maladie », s’est-elle exprimée.

Samira Soro a par ailleurs conseillé les cinéphiles à aller se faire dépister tôt. « Tout ce que je peux dire, allez-y à l’hôpital. Détecter tôt permet de sauver une vie », a-t-elle recommandé.

Soutenir les victimes du cancer

Assanatou Guigma, victime du cancer de sein, prenant la parole a demandé aux personnes de bonne volonté de bien vouloir aider les victimes de cancer. « En vérité, la maladie existe mais si on a pas de soutient c’est difficile. Je demande que chaque personne, met du sien pour pouvoir aider une personne victime du cancer, sinon c’est compliqué », a-t-elle exhorté.

A la fin du film, on pouvait voir des cinéphiles pris d’émotion, s’essuyer les larmes. Pour Zidiani Suzanne, présidente de l’Association Zéro Cancer Féminin, le message à travers la projection de ce film est d’inviter les proches des victimes du cancer à être solidaires de ce dernières. « À travers ce film, le message que nous avons voulu faire passer, c’est la présence des proches autours des malades du cancer. Même si ces personnes sont à la fin de leur vie, nous avons le devoir de rendre leurs derniers jours sur terre agréable. Il faut les soutenir jusqu’au bout », a-t-elle déclaré.

Christiane YOUNGA (Stagiaire)

Faso7

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page