Festival de la Gastronomie Ouest-Africaine: C’est parti pour la 4e édition

La quatrième édition du Festival de la Gastronomie Ouest-Africaine (FEGOA) a ouvert ses portes dans la soirée de ce vendredi 29 octobre 2021 à Ouagadougou. Cet évènement va se tenir en continu jusqu’au 31 octobre 2021. Le pays invité d’honneur cette année est le Togo et le thème retenu est « Gastronomie Ouest-africaine, un atout touristique à promouvoir ».

Organisée dans l’enceinte du Palais de la Jeunesse et de la Culture et Jean-Pierre Guingané, la quatrième édition du Festival Africain de la Gastronomie Ouest-Africaine (FEGOA) est le lieu où va se vendre des mets venus de parts et d’autres de l’Afrique de l’Ouest, les 29, 30 et 31 octobre 2021.

A l’occasion du lancement de cette présente édition ce 29 août 2021, Roland Batoua, le commissaire du FEGOA a exprimé sa fierté, sa satisfaction et sa gratitude. « La fierté de participer à l’affirmation de notre identité, la satisfaction de continuer à mettre au goût du jour des passions, la gratitude envers des personnes et institutions qui ont su faire preuve de générosité, d’empathie et de responsabilité sociétale », s’est-il exprimé.

Il a indiqué par ailleurs que des innovations ont été apportées au FEGOA 20211, notamment la formation HACCP (ndlr : Hazard Analisis and Critical Control Points) qui porte sur les normes d’hygiène et également un plateau artistique. « C’est innovations viennent se greffer aux incontournables et habituelles activités que sont le concours d’art culinaire, les jeux africains de société et les sessions de dégustation », a-t-il fait savoir.

« pour moi c’est important »

La réalisatrice, scénariste et productrice burkinabé Apolline Traoré est la marraine de cette présente édition. Selon elle, elle a associé son image au FEGOA 2021 parce que c’est une initiative qu’elle loue. « Nous sommes un beau pays d’Afrique avec beaucoup de talents. Réunir l’Afrique de l’Ouest en un petit endroit pour que les Burkinabé puissent connaitre la cuisine des autres pays frontaliers, pour moi, c’est important », a-t-elle déclaré. Elle a promis de soutenir les prochaines éditions du FEGOA.

Rappelons que la première édition du FEGOA a été lancée en mars 2017, à Ouagadougou à la Maison du Peuple. L’ambition du commissaire de ce festival, est d’organiser son activité dans des espaces plus grands, notamment un stade ou la cour du musée nationale. En attendant, il a invité toute personne à venir « gouter » l’Afrique de l’Ouest.

Josué TIENDREBEOGO

Faso7

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page