Burkina Faso : Les grands axes des assises régionales sur l’éducation dévoilés

Ce mercredi 6 octobre 2021, Justin Somé, le gouverneur de la région du Nord a fait le point sur les préparatifs des assises régionales sur l’éducation à venir.

Ces assises sont prévues pour les 13, 14 et 15 octobre 2021 dans les 13 régions du pays. Elles seront présidées par les gouverneurs de régions, avec la vice-présidence des présidents de conseils régionaux. Selon le gouverneur de la région du Nord, Justin Somé, ces assises vont regrouper entre 202 et 255 participants dans chaque région.

À ce rendez-vous, « il n’y aura pas de laissés-pour-compte » a en croire Justin Somé, qui a tenu à rassurer que toutes les couches de la société seront représentées selon des quotas. Il a cité les autorités coutumières et religieuses, les partenaires sociaux, les responsables administratifs en charge de l’enseignement et l’administration.

« Il va y avoir une plénière que le gouverneur va présider, et il va être présenté le rapport synthèse qui a été conçu. Après ce rapport de synthèse, nous allons constituer six (06) groupes, pour aller réfléchir sur les thématiques qui ont été retenues. Il y a 12 thématiques qui ont été retenues », a expliqué le gouverneur, tout en signalant que ces thématiques ont été puisées dans le document de base des assises nationales sur l’éducation.

Deux thématiques traités par groupes

Des explications du gouverneur, on retient que chaque groupe va traiter deux thématiques durant des ateliers. Ainsi, le premier groupe va aborder le bilan de la mise en œuvre du protocole d’accord entre le gouvernement et le Conseil national de l’Education et sur la question enseignante (bilan et perspectives).

Le second groupe va examiner les questions de la réforme des examens et concours scolaires (bilan et perspectives), et des stratégies de relance et de dynamisation du sous-secteur de l’enseignement et de la formation technique et professionnelle. Le troisième groupe va s’attarder sur des thématiques relatives à la gratuité de l’éducation (bilan et perspectives), sur le bilan de transfert des ressources de l’éducation aux collectivités territoriales, et sur les conventions avec les ONG et associations et des subventions (perspectives).

Le quatrième groupe va réfléchir sur la gouvernance du secteur de l’éducation et la participation communautaire et également sur le mécanisme de résilience du système éducatif face aux crises (mécanismes de prévention et de résolution des crises et de violences en milieu scolaire). L’avant dernier groupe va s’intéresser aux thématiques de relance et de dynamisation du sous-secteur non formel et sur la stratégie de promotion des langues nationales pour renforcer la pertinence et l’efficacité du système éducatif et pour la cohésion sociale et la réconciliation nationale. Le dernier groupe va examiner les stratégies de partenariat et de financement de l’éducation.

Des élèves prendront part aux assises

Les productions qui sortiront de ces assises régionales seront réunies dans un document de synthèse, pour être prises en compte au niveau des assises nationales, prévues pour les 18,19 et 20 novembre 2021.

En vue d’une participation inclusive de tous les acteurs de l’éducation, Justin Somé a indiqué que dans chaque régions, il aura 5 représentants d’associations d’élèves légalement reconnues et 5 représentants d’associations de parents d’élèves (APE) qui prendront part à ces assises.

Josué TIENDREBEOGO

Faso7

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page