Covid-19: 400 000 doses du vaccin chinois « Sinopharm » atterrissent à Ouagadougou

La Chine à travers son ambassade au Burkina Faso, a livré ce 18 septembre 2021, 400 000 doses de vaccin au « Pays des Hommes intègres ». A leur débarquement de l’avion, les doses de vaccin ont été réceptionnées par la ministre déléguée auprès du Ministre des affaires étrangères, de la coopération, de l’intégration africaine et des Burkinabè de  l’extérieur, Clarisse Mérindol/Ouoba en présence de l’ambassadeur de Chine au Burkina, Li Jian.

« Chose promise, chose due ». En effet, l’ambassadeur de Chine au Burkina avait fait l’annonce d’un don de 400 000 doses de vaccin au Burkina Faso par son pays. Quelques jours après cette annonce, ces doses de vaccin estimées à plus d’un milliard de francs CFA ont effectivement atterri à l’aéroport international de Ouagadougou ce 18 septembre 2021, en début de soirée.

Il s’agit de doses de vaccin inactivés, assorties de seringues assorties et fabriqués par la China National Pharmaceutical Group Co., Ltd. (Sinopharm).

Le vaccin chinois Sinopharm a reçu depuis le mois de mai 2021 l’autorisation de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) pour une utilisation urgente contre la Covid-19. C’est d’ailleurs cette autorisation de l’OMS qui a permis son déploiement sur le plan mondiale.

« Nous nous sommes soutenus mutuellement pendant les moments les plus sombres et nous continuons de resserrer les rangs pour vaincre définitivement la maladie » (Ambassadeur Li Jian) © Faso7

Selon l’ambassadeur de Chine, ce don traduit l’expression de la bonne entente qui existe entre son pays et le Burkina Faso. « Depuis le début de la pandémie jusqu’à maintenant, la Chine et le Burkina Faso ont faire preuve d’une solidarité exemplaire, que ce soit à travers les soutiens moraux, matériels, infrastructurelles, numéraire ou en expertises. Nous nous sommes soutenus mutuellement pendant les moments les plus sombres et nous continuons de resserrer les rangs pour vaincre définitivement la maladie », a déclaré Li Jian.

Après signature de l’acte de réception de ce don, Clarisse Ouoba, la ministre délégué auprès du Ministre des Affaires Etrangères, de la Coopération, de l’Intégration Africaine et des Burkinabé de l’Extérieur, chargé de l’Intégration Africaine et des Burkinabé de l’extérieur, a adressé la gratitude du Burkina Faso à la République populaire de Chine. Pour la ministre ce don de la Chine va permettre au Burkina Faso d’accroître sa lutte contre la pandémie.  « C’est l’occasion aussi pour le gouvernement du Burkina Faso de donner le ton que nous allons emprunter bientôt en matière de renforcement de la stratégie de lutte contre le covid. Quatre-cents mille (400.000) doses qui s’ajoutent déjà à un peu plus de 400.000 doses que nous avons déjà, lorsque l’on fait le compte entre les doses de vaccins Astazenneca et Johnson&Johnson. Je pense que nous avons vraiment les éléments nécessaires pour intensifier cette lutte contre le Covid », a-t-elle déclaré.

Photo de famille des autorités burkinabè, des représentants de l’OMS et l’ambassadeur de Chine au Burkina, Li Jian, au pied de l’avion qui a convoyé les doses de vaccin au Burkina Faso © Faso7

Fatoumata Nama, la représentante de l’OMS au Burkina Faso était également à cette séance de remise. Elle s’et réjoui du fait que Sinopharm vient élargir la gamme des vaccins disponibles au Burkina et elle a appelé la population du Burkina Faso à en profiter au maximum. « Nous regrettons que jusqu’à présent, à peine 1% de la population ait été vaccinée. L’OMS avait souhaité que 10% des populations soient vaccinées d’ici fin septembre et 30% jusqu’à la fin de l’année 2021. Je pense qu’il n’est pas trop tard. Le Burkina peut aller de l’avant. Il ne faut pas que la population se laisse guidée par les rumeurs. Il y a trop de rumeurs fausses », a-t-elle dit.

En rappel, à la date du vendredi 17 septembre 2021, le Burkina Faso compte 172 cas actifs et 14 041 cas depuis le 9 mars 2020 avec 172 décès. Quant aux personnes vaccinées, elles sont au nombre 219 949. Avec la reception du vaccin chinois, le Burkina Faso dispose désormais de trois type de vaccin à savoir Johnson&Johnson, Astazenneca et Sinopharm.

Lire aussi?Covid-19 : « Plus il y a de personnes vaccinées, plus il y aura de personnes immunisées » (Li Jian, ambassadeur de Chine au Burkina)

Josué Tiendrébéogo

Faso7

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité