Mois de l’arbre au Burkina Faso : 200 plants mis en terre dans le bosquet de Me Benewendé Sankara

Le ministre de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la ville Me Benewendé Sankara a organisé ce 15 août 2021, un reboisement dans son bosquet situé dans le village de Tantili, dans la commune de Saponé (province du Bazèga).

Ce sont au total 200 plants de Néré et de Baobab qui ont été mis en terre en présence du ministre et de son épouse. Selon le ministre Benewendé Sankara, le reboisement de son bosquet de 24,5 hectares a commencé depuis août 1998. « En août 1998, nous avons borné cette espace-là, pour faire principalement du reboisement à travers la reforestation », a-t-il fait savoir, précisant que cela consiste également à montrer aux populations que sa famille a intégré l’arbre en tant que source de vie.

Dans le bosquet du Me Benewendé Sankara, on peut y trouve des jardins de légumes, des pépinières de moringas, de baobabs, un château d’eau, une pompe et des plein d’arbustes. Selon le ministre, il est strictement interdit de couper du bois et de tuer un animal , même un serpent dans son bosquet. Toutefois, il a précisé que les populations peuvent utiliser les bois des arbres morts.

Présent à cette activité, le député du parti l’UNIR/PS, Elie Zongo, a salué la vision du ministre par ailleurs président de l’UNIR/PS. Pour lui, le reboisement du bosquet du ministre Bénéwendé Sankara constitue une suite de la lutte menée par le père de la révolution burkinabè, Thomas Sankara.

Me Benewendé Sankara a saisi l’occasion pour inviter les Burkinabè à se servir de son exemple pour reverdir le pays car cela va permettre de lutter contre les changements climatiques.

Lazard KOLA (stagiaire)

Faso7

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page