Burkina Faso : L’UNIR/PS de Me Bénéwendé Sankara et le MPS d’Isaac Zida fusionnent

Le Mouvement Patriotique pour le Salut (MPS) de Yacouba Isaac Zida et  l’Union Pour la Renaissance ‘parti sankariste’ (UNIR/PS) de Benewendé Sankara ont officiellement fusionné ce 4 août 2021, date marquant par ailleurs l’anniversaire de l’avènement de la Révolution d’Août 1983.

L’Union Pour la Renaissance/ Parti Sankariste (UNIR/PS) et le Mouvement Patriotique pour le Salut (MPS) ont signé un protocole de fusion. Cette signature constitue les prémices d’une union entre les deux partis en vue de former un nouveau parti, dont la dénomination n’est pas encore dévoilée.

Du côté de l’UNIR/PS le protocole a été signé par Me Bénéwendé Sankara, président du parti. Pour le compte du MPS, le premier responsable du parti à savoir le Pr Augustin Loada étant en déplacement en Nouvelle Calédonie, la signature a été apposée par Rose Drabo, 1 ère vice-présidente du parti.

« Je pense que ce sera une union d’abord pour le meilleur et pour le pire et je crois qu’un tel mariage c’est pour la vie (…). Nous avons tous été à l’insurrection, nous sommes des forces insurgées. Nous nous retrouvons 7 ans après sous forme de partis politiques évoluant dans une fusion pour un proche avenir, il faut s’en féliciter », s’est exprimé Me Bénéwendé Sankara.

Un congrès constitutif dont la date n’est pas encore précisée viendra consacrer juridiquement cette fusion. Il scellera également la création du nouveau mouvement politique. En attendant la tenue de ce congrès, une commission paritaire de fusion a été mise en place. Elle est composée de 10 membres, dont 5 provenant de MPS et 5 de l’UNIR/PS. Ces 10 commissaires ont la charge de préparer le congrès, « où s’exprimeront les partis signataires du présent document », selon les conférenciers du jours.

Renforcer les forces sankaristes

L’UNIR/PS et le MPS, partis progressistes, sont affiliés à la majorité présidentielle. Ce sont également des partis de subordination « Sankariste ». C’est pourquoi cette fusion est censée permettre de renforcer les forces sankaristes en particulier et de la gauche en général, est-il mentionné dans le protocole de fusion signé par les deux partis.

En vue de donner plus de force à leur futur parti d’union, les signataires ont indiqué que la dynamique amorcée est ouverte à tous les partis et militants politiques progressistes et/ou d’obédience sankariste.

Il faut noter que le 04 août 2021 marque le 38e anniversaire de l’avènement de la révolution burkinabè menée par le président Thomas Sankara.

Josué TIENDREBEOGO

Faso7

Articles similaires

2 commentaires

  1. On va tout voir dans ce pays. Peu à peu, c’est un méga parti qui va naitre. On regarde seulement

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page