Mali : Deux cadres terroristes neutralisés par l’armée française

Deux cadres de l’État islamique dans le Grand Sahara (EIGS) ont été neutralisés lors d’une opération lancée sur court préavis contre un camp terroriste dans la région de Ménaka en territoire malien, a annoncé ce jeudi 22 juillet 202, l’armée française.

L’identité des deux chefs de l’EIGS neutralisés la nuit dernière dans la région de Ménaka est confirmée. Il s’agit d’Issa Al Sahraoui et de Abou Abderrahmane Al Sahraoui.

Issa Al Sahraoui, coordinateur logistique et financier de l’EIGS, sévissait au Sahel depuis de nombreuses années. Il a notamment participé à l’attaque d’Inatès contre les Forces Armées Nigériennes en décembre 2019 et recrutait et formait des djihadistes.

Abou Abderahmane Al Sahraoui, second cadre de l’EIGS, était chargé de prononcer des jugements. Il était connu pour ordonner les condamnations à mort. Ce djihadiste était actif dans les groupes armés terroristes au Mali depuis 10 ans.

Faso7

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page