Marches des 3 et 4 juillet : L’opposition se dit prête

L’opposition politique a décidé de maintenir ses marches prévues pour les 3 et 4 juillet 2021 sur toute l’étendue du territoire, malgré le fait que le gouvernement ait ‘’satisfait’’ à certaines de ses revendications. Lors d’une conférence de presse ce 02 juillet 2021, elle a appelé le parti au pouvoir, le Mouvement du Peuple pour le Progrès (MPP) à s’associer aux marches à venir.

Les marches des 3 et 4 juillets aura bel et bien lieu. En effet, malgré le fait que le Chef de l’Etat lui ait demander de sursoir à ses marches, l’opposition politique burkinabè a réaffirmé son intention d’organiser des marches sur toute l’étendue du territoire aux dates citées plus haut.

On se rappelle que le Chef de file de l’Opposition avait émis des réclamations parmi lesquelles on peut citer la démission du premier ministre Joseph Dabire et son ministre de la Défense Cheriff Sy. Suite à cela, il y a eu un remaniement ministériel à la suite duquel le Président lui-même a pris les rênes du ministère de la Défense. Il nouveau ministre de la Sécurité à la personne de Maxime Koné a été nommé. Quant au Premier Ministre Joseph Dabiré, il demeure à son poste.

Cela n’a pas suffi à l’opposition, car selon Pascal Séssouma, président du parti Vision Burkina et président de la commission communication du CFOP, le simple changement de l’équipe gouvernementale n’est pas la seule préoccupation de l’opposition politique.

Le MPP invité à s’associer aux marches

« L’opposition politique tient à rappeler qu’elle maintient son appel à manifester les 03 et 04 juillet 2021, sur toute l’étendue du territoire national, non pas pour désunir les Burkinabè dans la lutte contre le terrorisme comme semble l’insinuer le Chef de l’Etat, mais plutôt pour marquer davantage la solidarité et l’unité nationale face à cette tragédie », a déclaré Pascal Séssouma.

Le parti au pouvoir, le Mouvement du Peuple pour le Progrès (MPP) a été invité à s’associer pour monter sur le macadam. « Si à l’issue de cette marche, il se trouve que nos forces de défense et de sécurité reprennent le dessus sur les terroristes, des Burkinabè retrouvent leurs terres, retrouvent leurs villages je pense que ça ne sera pas capitalisé au profit du CFOP mais plutôt celui qui va récolter ces lauriers- là sera le Président Roch Marc Christian Kaboré », a indiqué Boubacar Sanou, président du comité d’organisation des marches.

Notons qu’à Ouagadougou, la marche commencera à 8h00 à la Place de la Nation. Les marcheurs passeront par le rond-point des Cinéastes, la Cathédrale, la BCB et le rond-point des Nation Unies où une déclaration sera remise au Premier Ministre à l’attention du Chef de l’Etat. La marche se terminera à la Place de la Nation, « toujours dans le silence (…) et le calme », selon l’opposition.

Josué TIENDREBEOGO

Faso7

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page