Burkina Faso : Un cyber-escroc mis aux arrêts

La Brigade Centrale de Lutte Contre la Cybercriminalité a annoncé ce 02 juillet 2021 avoir mis aux arrêts un cyber-escroc qui avait pour domaine de prédilection l’escroquerie grâce aux moyens de communications électroniques.

Selon la Brigade, c’est grâce à la collaboration des autres services de la Police judiciaires et des victimes de ce présumé criminel, qu’il a pu être arrêté.

Pour arriver à ses fins, le mis en cause opérait de deux manières. La première manière d’opérer consistait pour lui de se rendre dans une boutique de transfert d’argent (mobile money) en prétextant qu’il est là pour effectuer une opération de retrait d’argent. Ensuite, il fait un dépôt d’une petite somme d’argent au gérant de la boutique dans l’optique d’avoir le numéro de ce dernier afin de lui renvoyer un faux message de retrait d’argent, a expliqué la Brigade. A la réception du faux message, le plus souvent, sans prêter attention, le gérant procède au paiement.

La deuxième manière d’opérer pour ce présumé cyber-escroc consistait toujours pour lui de se rendre dans une boutique mobile money en faisant croire qu’il est dans l’attente d’un transfert d’argent. Il fait croire à ce dernier également qu’il ne dispose pas de numéro pouvant effectuer l’opération et demande par conséquent le contact de la Sim agent du gérant afin de le communiquer à la personne qui doit lui faire le transfert. Lorsqu’il obtient le contact de la Sim agent du gérant, il le communique rapidement à son complice qui se presse d’envoyer un faux message de retrait sur la carte Sim agent du gérant, qui le plus souvent, sans trop contrôler, procède au paiement.

Selon La Brigade Centrale de Lutte Contre la Cybercriminalité, le préjudice causé par ce présumé cyber-escroc s’élève à plus de vingt millions de franc CFA (20 000 000 FCFA).

Les populations sont invitées à la vigilance et incitées à la collaboration avec les forces de défenses et de sécurité.

Faso7

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page