Burkina Faso :  Une dizaine de terroristes neutralisés dans les environs de Solhan

A travers un communiqué rendu public ce 14 juin 2021 et dont Faso7 a obtenu une copie, l’Etat-major général des armées a fait le point des opérations menées par les Forces armées nationales durant la semaine du 07 au 13 juin 2021.

Après le massacre perpétré à Solhan dans la nuit du 04 au 05 juin 2021, les Forces armées nationales multiplient les actions afin de retrouver les coupables et sécuriser la localité. A en croire le communiqué de l’Etat-major général des armées, durant toute la semaine du 07 au 13 juin 2021, l’armée a poursuivi ses opérations de ratissage dans les environs de SOLHAN. Des reconnaissances offensives et des opérations de bouclage ainsi que de fouille ont été menées permettant de neutraliser une dizaine de terroristes et de détruire des plots logistiques, nous apprend le communiqué. Également des moyens roulants composés de véhicules et de motos ont été saisis ainsi que du carburant et divers autres matériels. L’Etat-major général des armées tout en précisant que les opérations sont toujours en cours, a aussi indiqué qu’un engin explosif improvisé découvert dans les environs de SOLHAN, a pu être neutralisé grâce à l’expertise des équipes spécialisées du Génie militaire.

Par ailleurs, le 10 juin 2021, « Une unité mixte du détachement de Arbinda (composée de militaires et de gendarmes) a été prise à partie par des individus armés lors d’une patrouille à hauteur de GORGUEL (Nord-ouest de Arbinda) », selon le communiqué. La prompt réaction des soldats burkinabè a permis de neutraliser une quinzaine de terroriste et de saisir des armes lourdes et légères, des munitions et des moyens roulants. Lors de cette attaque, deux militaires burkinabè dont un gendarmes ont été blessés. Ils ont été évacués vers les structures sanitaires militaires, pour une prise en charge adéquate.

« Une unité du détachement militaire de Namissiguima qui intervenait au profit des populations de SANARE (Province du Bam) menacées par des terroristes », selon le communiqué, a fait l’objet d’une embuscade tendue par des terroristes le 11 juin 2021. Cette embuscade a coûté la vie à un (01) militaire burkinabè ainsi qu’à six (6) volontaires pour la défense de la patrie (VDP). Quatre (04) autres VDP ont été blessés. On déplore également du matériel endommagé au cours de cette embuscade. Toutefois, les populations menacées ont pu être sécurisées grâce à l’intervention de l’unité de Kaya.

On déplore également la mort de deux militaires et un autre blessé le 07 juin 2021 suite à l’explosion d’un engin explosif « au passage d’un véhicule militaire lors d’une mission d’escorte sur l’axe Fada-Ougarou », indique le communiqué de l’Etat-major général des armées.

Loin des champs de bataille, durant la semaine du 07 au 13 mai 2021, les Forces armées nationales ont assuré la sécurisation des travaux de rétablissement de l’électricité dans la localité de SEBBA. Elles ont également assuré l’escorte de ravitaillement au profit de structures privées dans la région de l’Est, sécurisé les travaux d’installation du Backbone dans la région de l’Est et sécuriser les travaux de bitumage de l’axe Dori-Gorom.

Faso7

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page