Algérie : Les autorités retirent l’accréditation de France 24 pour « désinformation et manipulation »

Le ministre de la Communication de l’Algérie a annoncé ce dimanche 13 juin 2021, le retrait de l’accréditation octroyée à la chaîne de télévision française France 24, en Algérie. Les autorités algériennes évoquent une « hostilité manifeste et répétée » de France24 à l’égard de leur pays.

L’Algérie a décidé de retirer son accréditation à la chaîne de télévision française France 24 pour « hostilité manifeste et répétée » mais également pour « le non-respect des règles de la déontologie professionnelle, la désinformation et la manipulation ainsi qu’une agressivité avérée à l’égard de l’Algérie », a fait savoir le ministre de la communication, porte-parole du gouvernement algérien, Ammar Belhimer, cité par l’Agence Presse Service (APS) et rapporté par Le Figaro.

Selon l’agence officielle APS, avant l’annonce du retrait de son accréditation ce 13 juin 2021, le gouvernement algérien avait adressé un dernier avertissement à France 24 en pointant du doigt sa « couverture des marches du vendredi », une référence aux manifestations du Hirak, le mouvement populaire de contestation contre le régime en place. « Le parti-pris de France 24 dans la couverture des marches du vendredi est flagrant, allant jusqu’à recourir, sans retenue aucune, à des images d’archives pour les antidater afin de porter secours à résidu antinational constitué d’organisations réactionnaires ou séparatistes, aux ramifications internationales », avait indiqué le ministère de la communication, selon l’APS.

Dans un message lu à l’antenne, France 24 qui dit être étonnée «de ne pas avoir reçu d’explication » a réagi en ces mots : « Notre couverture de l’actualité algérienne se fait dans la transparence, l’indépendance et l’honnêteté ».

De son côté, interrogé par l’Agence France Presse sur la question, le ministre français des affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian a préféré ne rien dire.

Faso7

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page