Lutte contre le terrorisme au Burkina : La main tendue de Nana Akufo-Addo

En visite d’amitié et de travail de 24 heures au Burkina Faso, le président de la République du Ghana, Nana Akufo-Addo a insisté, le mercredi 9 juin 2021, sur la collégialité des efforts afin de venir à bout du terrorisme qui écume une grande partie de l’Afrique de l’ouest.

La visite du président ghanéen intervient quelques jours après les tueries de Solhan qui a fait 132 morts (Officiel) et une quarantaine de personnes blessées. Nana Akufo-Addo a ainsi exprimé la compassion et la solidarité du peuple ghanéen et de la CEDEAO au Burkina Faso à la suite de l’attaque de Solhan.

Le président Akufo-Addo a rappelé, le mercredi 9 juin 2021, à l’occasion de sa visite d’amitié et de travail, la nécessaire conjugaison des efforts pour faire face à l’expansion terroriste. « Il est évident que si nous ne nous mettons pas ensemble, nous n’arriverons pas à éradiquer le terrorisme » a estimé le président ghanéen.

Quant au président du Faso Roch Marc Christian Kaboré, face à l’expansion du terrorisme dans la sous-région, il a rappelé la nécessité d’œuvrer main dans la main pour y venir à bout.

« Nous devons nous ressaisir, nous devons ensemble travailler à faire en sorte que la victoire que nous devons remporter sur le terrorisme soit une victoire également collective » a soutenu le président du Faso.

Pour lui, « personne en dehors de nous-mêmes, les africains ensemble et unis, ne viendra nous sauver dans la lutte contre le terrorisme ».

A noter que le président ghanéen est actuellement le président en exercice de la Conférence des chefs d’Etat et de Gouvernement de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO).

Faso7

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page