Ouagadougou : 3 délinquants dans les filets de la Police nationale

Le commissariat de Police de l’arrondissement (CPA) de Boulmiougou a annoncé ce mardi 25 mai 2021 avoir mis fin aux agissements d’un trio de délinquants spécialisés dans les agressions à mains armées. Cette prise  effectuée suite à plusieurs plaintes provenant d’habitants des quartiers Bonam, pissy, Cissin, et Sondogo.

Le Commissaire de police Issouf Dianda et ses éléments du commissariat de police de l’arrondissement (CPA) de Boulmiougou ont réussi à stopper un groupe de 3 criminels, reconnus pour avoir commis de « multiples » agressions à mains armées, avec un mode opératoire « très » violent.

« En effet, armés de leur fusil kalachnikov et d’un pistolet automatique, de couteau, d’arraches clous et portant parfois des cagoules, ce « trio » de présumés malfaiteurs a à son actif plusieurs agressions armées occasionnant parfois des pertes en vie humaine », a expliqué la Police.

Du même coup, le CPA de Boulmiougou a pu retirer du matériel des mains de ces prévenus, notamment 1 fusil kalachnikov avec son chargeur garni de 27 munitions ,1 pistolet automatique de calibre 7,62 mm plus 1 chargeur garni de 6 munitions, 3 vélomoteurs dont 2 de marque « Yamaha modèle Sirius » et 1 de marque « Yamaha modèle Force X », ainsi que des arrache-clous.

Grâce à cette arrestation, ce sont les habitants des quartiers Bonam, Pissy, Cissin, et Sondogo qui retrouvent la paix d’esprit, étant donné que ces localités constituaient le périmètre d’action du trio. Il faut rappeler que « plusieurs » plainte avaient été portées liées aux agissements de ces présumés malfrats.

Lors de la présentation du trio de présumés délinquants, la Police nationale a saisi l’occasion pour inciter les populations à toujours dénoncer tout cas suspects aux numéros verts 17 ; 16 ou 1010.

Faso7

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page