Burkina Faso : Le Balai citoyen contre le système de double facturation de l’ONEA

Le mouvement de la société civile le Balai citoyen s’est prononcé, le mardi 16 février 2021, sur le système de double facturation imposé par l’Office National de l’Eau et de l’Assainissement (ONEA). A noter que ce système expérimenté par la nationale des eaux fait des gorges chaudes au sein des consommateurs.

Le Balai Citoyen a dit regretter que depuis sa mise en application, « nombreux sont les clients qui ont vu le coût de leur consommation croitre de façon exponentielle ». Pour le mouvement, « la nouvelle facturation semble donc comporter plus de problèmes que d’« avantages » qu’elle prétend apporter pour soulager le consommateur ».

Les responsables de l’ONEA ont déclenché les semaines écoulées, une campagne de communication pour expliquer et résoudre les différents conflits nés suite à l’instauration du système de double facturation. Avec ce système, les abonnés reçoivent deux factures, la seconde étant une estimation de la consommation en lien avec la première facture.  

Afin de mieux cerner le sujet, le Balai citoyen a indiqué avoir déposé une demande d’audience qui n’a pas encore abouti. Mais d’ores et déjà, le mouvement a interpellé les responsables de la nationale des eaux et énuméré des recommandations.

Il s’agit de la suspension de la réforme de cette facturation afin d’engager un audit technique et d’impact du nouveau mécanisme sur l’amélioration du service et la satisfaction des clients, et de la mise en place de mesures de traitement des plaintes, de correction et remboursement des trop perçus du fait de la défaillance de la réforme.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page