Covid-19 au Liban : Des manifestations contre le confinement font 45 blessés

Des manifestations ont éclaté le 26 janvier au Liban contre le confinement strict décrété par les autorités pour faire face à la contamination massive du virus de Covid-19.

Décrété au départ pour prendre fin le 25 janvier 2021, les autorités libanaises ont décidé de prolonger jusqu’au 08 février le confinement strict de la population afin de réussir à endiguer l’avancée à grande échelle de la contamination au virus de covid-19.

Cette décision des autorités a provoqué la colère de la population. A Tripoli, la grande ville du Nord du pays, les populations ont manifesté contre cette décision. Des heurts ont éclaté avec la police et ont fait au moins 45 blessés, selon les données de la croix rouges rapportées par France 24.

Le confinement strict décidé par les autorités est suivi de couvre-feu permanent ainsi que de la fermeture des commerces.

Sur une population de 6 millions d’habitants, 285 754 cas de covid-19 ont été enregistré avec 2 477 décès. Les autorités tentent de soulager les hôpitaux du pays qui sont maintenant saturés.

Il faut noter que des heurts ont également éclaté aux Pays-Bas entre la police et des manifestants contre le confinement.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page