Affaire Jonathan Zongo : Aristide Bancé demande au joueur d’être « reconnaissant »

Aristide Bancé à travers un live sur son compte Facebook s’est prononcé sur l’affaire concernant son ancien coéquipier Jonathan Zongo et qui fait actuellement beaucoup de bruit. Selon un article publié par le journal Français L’EQUIPE, le milieu de terrain Jonathan Zongo aurait été abandonné par la fédération et les autorités burkinabè suite à sa blessure contractée en 2017 lors d’un match de la CAN 2017 entre le Burkina Faso et le Gabon.

Selon l’ancien attaquant des étalons Aristide Bancé, contrairement aux dires de Jonathan Zongo rapportés par le quotidien sportif français l’EQUIPE et repris par Faso7, le gouvernement burkinabè n’a pas abandonné le joueur. « Je pense que tout a été mis en place. Jonathan Zongo a été évacué en Espagne. Je me rappelle bien, j’ai même participé à trouver des docteurs où il peut être opéré. Il m’a dit qu’il veut être opéré à Barcelone », a affirmé Aristide Bancé dans sa vidéo. Selon l’ex étalon, à la demande de Jonathan Zongo de se faire opérer en Espagne par les médecins de Barcelone, les cadres du club dont le capitaine Charles Kaboré ont demandé à la fédération que la volonté du joueur soit respectée. C’est ainsi que le joueur sera évacué en Espagne suivie de sa mère plus tard, a poursuivi Aristide Bancé.

Lire aussi?Football : En détresse, Jonathan Zongo appelle à l’aide le président du Faso

L’ancien attaquant de l’ASEC d’Abidjan dans son live sur Facebook a indiqué qu’il a appris par une tierce personne que le conseiller du président Thierry Hot ainsi que l’ancien entraineur adjoint des Etalons ont apporté de l’aide à Jonathan Zongo sans en informer les cadres de l’équipe qui militaient toujours pour la prise en charge du joueur. Il dit s’être personnellement mis en retrait après avoir appris cela.

Aristide Bancé qui demande à Jonathan Zongo, d’être reconnaissant, a également fait savoir que nonobstant sa blessure, les cadres de l’équipe ont exigé qu’il reçoive la même prime de match que tous les autres joueurs qui ont participé complètement à la compétition (CAN 2017). « Et la prime, c’est moi j’avais son argent et je lui remis ça main à main », a-t-il précisé.

Tout en saluant le président du Faso pour l’aide apportée à Jonathan Zongo, Aristide Bancé qui est actuellement en formation pour devenir entraineur a fait savoir que la galère que traverse le joueur est plutôt due à la non prolongation de son contrat à l’époque avec son Club d’Almeria après sa blessure.

Faso7

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page