Législatives au Burkina Faso : Les résultats provisoires de la CENI

La commission électorale nationale indépendante (CENI) a publié ce 29 novembre, les résultats provisoires des élections législatives du 22 novembre 2020. 

Le pouvoir en place vient en tête dans la répartition des sièges suivi du CDP, du NTD et de l’UPC.

Le Mouvement du Peuple Pour le Progrès (MPP) obtient 56 sièges, le Congrès pour la démocratie et le Progrès (CDP) obtient 20 siège et le parti Nouveau Temps pour la Démocratie (NTD) obtient 13 sièges.

L’ancienne deuxième force de l’assemblée nationale à savoir l’Union pour le Progrès et le Changement (UPC) obtient 12 sièges. L’ Union pour la renaissance – parti sankariste (UNIR-PS) quant à lui, gagne 05 sièges. Le Mouvement pour le Burkina du Futur (MBF) obtient 04 sieges, le Rassemblement Patriotique pour L’intégrité (RPI) obtient 03 sièges.

Le parti de Gilbert Noël Ouédraogo notamment l’Alliance pour la démocratie et la fédération/ Rassemblement démocratique africain (ADF-RDA) obtient 03 sièges, le Parti pour le Developpement et le Changement (PDC) gagne 03 sièges, la Convention Nationale pour le Progrès (CNP) obtient 02 sièges et le mouvement Agir Ensemble s’octroie 02 sièges.

Le parti Progressistes Unis pour le Renouveau (PUR) obtient 01 siège ainsi que le parti Alliance panafricaine pour la refondation- Tiligré (APR TILGRE) le parti Convention pour le progrès et la solidarité/ Génération 3 (CPS G3) et le Parti pour la Democratie et le Socialisme (PDS).

Il faut retenir que ces résultats proclamés par la CENI ne sont que des résultats provisoires.

Articles similaires

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page