Présidentielle 2020 au Burkina Faso : Qui est Claude Aimé Tassembedo et que propose-t-il ?

Candidat pour la première fois à une élection présidentielle au Burkina Faso, Claude Aimée Tassembedo, est le seul candidat indépendant à la présidentielle du 22 novembre 2020. Il a pour ambition de faire une « vraie » révolution pour le Burkina Faso. Qui est-il ? Que propose-t-il concrètement ?

Claude Aimée Tassembedo est né le 03 juin 1967 à Bobo-Dioulasso.

Formation académique

Le candidat indépendant, Claude Aimé Tassembedo a obtenu son baccalauréat au Prytanée Militaire du Kadiogo (ex Marien Ngouabi). A l’issue de ce succès, il obtient une bourse d’étude qui lui permet de continuer ses études en France, précisément à l’Université Paris XIII France, où il décrochera une Maîtrise en Sciences sociales option Psychosociologie en 1994.

Il est également titulaire d’un Diplôme d’études supérieures spécialisées (DESS) en diagnostic social et gestion des ressources Humaines. Il obtiendra son doctorat en sciences de gestion, spécialisé en Management des Ressources humaines et en stratégie d’entreprise à l’Université de Paris VIII-France en 1999. Diplômé en Gestion des Organismes sociaux, il sera titularisé par le centre National d’étude supérieure en sécurité sociale à St Etienne en France en 2002.

Parcours Professionnels

Claude Aimé Tassembedo, candidat à la course présidentielle a été Chargé d’étude au niveau de la Banque Internationale pour le Commerce, l’Industrie et l’Agriculture du Burkina-Faso (BICIA-B).

En 1996, il est devenu consultant au Cabinet ARC (Action Recherche Conseil) au Burkina Faso.  Il a occupé le poste de Directeur des Ressources Humaines chargé des services généraux à la Caisse Autonome de Retraite des Fonctionnaires (CARFO).

De 1997 à 2007, avant d’être membre fondateur de l’Association Burkinabè des Gestionnaires de Ressources Humaines (ABGRH), il est le Responsable à la Formation de 2001 à 2011.

Il a été aussi spécialiste en cercles de qualité et norme iso 9001-2015 et membre fondateur de l’ABMAQ (Association Burkinabé du Management de qualité).

De janvier 2008 à juin 2009, il a été consultant à la Caisse Nationale de crédit Agricole. Entre janvier 2009 et Mars 2009, il a également été consultant à la Caisse populaire du Burkina Faso. En septembre 2009 jusqu’en mai 2010, il est aussi consultant pour le compte de l’ONEA.

Depuis 2007, il est manager d’un Cabinet conseil en Ressources Humaines nommé Africa Knowledge et en 2008 également à l’Université Aube Nouvelle, le Docteur Claude Aimé TASSEMBEDO devient le Responsable du Département Management des Ressources Humaines. Il y est enseignant associer dans la filière management des Relations de travail depuis 2010.

Engagement et carrière politique

Pour sa première expérience dans la politique, le candidat indépendant âgé de 53 ans, à l’élection présidentielle du 22 Novembre avec comme slogan « La révolution politique en marche », n’a manifesté aucune alliance pour le moment.

Que propose t’il concrètement aux Burkinabè ?

Claude Aimé Tassembedo dit vouloir d’une vraie révolution pour son pays, pour la majorité des Burkinabè. La révolution de 1983 constitue selon lui, une espérance et une conquête essentielle en matière d’éthique et d’égalité de traitement.

Dans son projet de société, il propose de promouvoir une économie sociale, dont les fruits doivent être ressentis dans le panier de la ménagère et non vantée au baromètre des chiffres.

Par ailleurs, il veut instaurer une méthode de gouvernance basée sur un management participatif à travers l’animation d’un réseau consensuel de prise de décision de tous les acteurs impliqués dans le dialogue social.

Le candidat indépendant dit vouloir rendre effective la notion de « servir » comme le leitmotiv de la responsabilité et de l’action publique voir citoyenne.

Télécharger le projet de société du candidat ici?Programe de Claude Aime TASSEMBEDO

Mariam NIGNAN (Stagiaire)

Faso7

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page