Burkina Faso : Comment le Dr Ablassé Ouédraogo perçoit l’élection présidentielle du 22 novembre ?

Ceci est une déclaration du candidat à la présidentielle, le Dr Ablassé Ouédraogo, après le dépôt de sa candidature à la CENI le 02 octobre 2020.

L’élection du Président du Faso du 22 novembre 2020 à laquelle je suis candidat, se présente comme:

Une élection par défaut si on se réfère au manque d’euphorie, d’enthousiasme, d’engouement et le peu d’intérêt affiché par les Burkinabè pour cet événement majeur qui n’est certainement pas leur préoccupation première ;

Une élection véritablement ouverte dans laquelle tous les candidats ont chacun sa chance car il sera difficile d’accorder la prime au Président sortant du fait des performances et des résultats obtenus et qui sont très loin de répondre aux aspirations et attentes de la population;

Une élection sanction afin de renverser la dynamique en cours vers le chaos, de remettre le Burkina Faso sur les bons rails et ainsi ramener la stabilité et la prospérité autour des valeurs que nous partageons tous et qui sont le pardon, la tolérance, l’intégrité, la probité, la redevabilité l’amour pour le travail bien fait ainsi que le vivre ensemble.

Le Burkina Faso a besoin de se réconcilier avec lui-même et les Burkinabè ont besoin de se réconcilier entre eux pour renforcer l’unité nationale et construire une Nation forte.

Élu Président du Faso au soir du 22 novembre 2020, je mettrai mes compétences, ma vaste expérience et mon réseau de relations au niveau international, au service de la Nation en concentrant mon action autour de cinq (5) axes:

  1. Réconciliation nationale;
  2. Paix et Sécurité;
  3. Relance économique et développement durable;
  4. Réformes institutionnelles et administratives;
  5. Rayonnement international.

Le réalisme et le pragmatisme me poussent à considérer la période du mandat du Président du Faso de 2020 à 2025 comme une période de transition au cours de laquelle je rassemblerai toutes les composantes et toutes les compétences de notre Nation pour ramener la paix, la sécurité, la justice, la confiance, la prospérité, le progrès et le développement.

Ainsi nous réaliserons la réconciliation nationale, relancerons le Burkina Faso et préparerons le passage de témoin aux générations montantes.

Cette ambition que j’ai pour le Burkina Faso, sera concrétisée de façon effective à travers la mise en œuvre du programme de Société du Parti Le Faso Autrement, que je porte: « Ensrmble les Burkinabè Bâtissent le Burkina Faso », les « 3B ».

Le Faso Autrement au pouvoir, ce sera « Chacun pour Tous et Tous pour le Faso Gagnant ».

Je suis candidat pour gagner et Ensemble nous vaincrons.

Que Dieu bénisse et protège le Burkina Faso.

Je vous remercie!

Articles similaires

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page