Trafic d’enfants au Burkina Faso : Un convoi de 70 enfants interceptés à Mogtédo

70 enfants ont été interceptés le 1er octobre 2020 dans un convoi en partance pour des sites miniers situés dans des pays voisins, a indiqué l’Agence d’Information du Burkina (AIB). Agés entre 11 et 16 ans, ils ont été débarqués d’un car à la sortie de Mogtédo par la police de la ville.

Les 70 enfants selon l’AIB sont natifs des provinces du Ganzourgou, du Namentenga, du Boulgou, du Gourma et du Sanmatenga. Face à ce problème, la Direction provinciale de la police du Ganzourgou et la Direction provinciale de l’Action sociale ont accordé leurs violons pour la bonne gestion du dossier, a indiqué toujours l’Agence d’Information du Burkina vendredi 2 octobre.

Le convoi arrêté avait pour départ Mogtédo et pour destinations, les sites d’orpaillage des pays tels que le Mali, la Guinée Equatoriale, la Côte d’Ivoire et le Sénégal selon Yassia Ouédraogo, Directeur provincial en charge de l’action sociale du Ganzourgou qui estime que le plus important pour l’heure est l’enregistrement, la prise en charge, la protection et le rapatriement des enfants.

Par ailleurs, pour ce qui concerne les acteurs de ce trafic, le premier responsable de l’action sociale a fait savoir que la police et la gendarmerie se chargeront de déterminer la responsabilité de chacun et la justice se chargera de préciser les sanctions.

En rappel, 127 enfants ont été interceptés en l’espace d’un mois dans la même province, a précisé l’AIB.

Wendnekôta Gédéon Sango (stagiaire)

Articles similaires

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page