Burkina Faso : Liberté provisoire accordée à Jean-Claude Bouda

Accusé de faux et usage de faux en écriture privée, fausses déclarations de patrimoine, délit d’apparence et blanchissement de capitaux et incarcéré à la maison d’arrêt et de correction de Ouagadougou en mai 2020, l’ancien ministre de la défense de Roch Kaboré a bénéficié d’une liberté provisoire a informé Radio Oméga.

Selon l’information donnée par Radio Oméga c’est pour des raisons de santé que Jean-Claude Bouda a été libéré provisoirement depuis le 28 septembre 2020.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page