Burkina Faso : La France tend la main à 700 enfants en situation de rue

L’Ambassade de France au Burkina Faso a décidé de prendre en compte la problématique des enfants en situation de rue. Elle a ainsi entrepris d’accompagner les initiatives de quatre associations qui œuvrent activement pour la cause de ces enfants.

L’ambassade de France, très sensible à ce phénomène, et en vue d’appuyer les efforts et initiatives du gouvernement burkinabè, a souhaité soutenir un projet collectif de quatre acteurs techniques intervenant efficacement dans le social : l’AJERS-FS, GAIA FASO, le REPERE et le Samu social BURKINA FASO, à hauteur de 22 639 000 FCFA.

L’ambassadeur de France, M. Luc Hallade, a signé une convention avec ces différents acteurs, ce lundi 21 septembre 2020, pour une prise en charge sanitaire et sociale de plus de 700 enfants, la possibilité d’apprendre un métier ou de susciter des activités génératrices de revenus pour 15 enfants, et enfin un processus d’insertion de 25 enfants dans leur famille biologique ou dans des familles d’accueil.

« C’est une modeste contribution que nous apportons à un vaste problème qui touche le Burkina Faso, comme beaucoup d’autres pays y compris l’Europe, et dans les pays développés ; c’est un phénomène que l’on retrouve malheureusement partout, et je pense qu’il ne faut surtout pas oublier ces enfants ! » a déclaré l’ambassadeur Luc Hallade.

Selon les derniers chiffres de 2016, plus de 9000 enfants sont en situation de rue au Burkina dont plus de 2000 dans la capitale. Ces enfants ont en moyenne entre 6 et 25 ans et viennent de toutes les régions du Burkina Faso et parfois des pays voisins

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page