An V du putsch au Burkina Faso : Samsk Le Dja s’adresse « aux opportunistes encagoulés »

Ce mercredi 16 septembre 2020, le Burkina Faso commémore l’an V du coup d’état qui avait conduit le général Gilbert Diendéré au pouvoir. Des Burkinabè avaient été farouchement opposés dont Samsk Le Dja, artiste musicien et leader du mouvement Le Balai citoyen. En ce jour commémoratif, il a rendu hommage aux victimes.

« En ce jour 16 septembre, souvenirs d’une journée de résistance patriotique. L’histoire de tout peuple connaît des tournants et parfois des tourments. Et telle une puissante machine avec une mécanique inoxydable, elle va son chemin ».

C’est par ces mots que le leader du mouvement Le Balai citoyen, Samsk Le Dja a entamé, à sa manière, la commémoration de l’an V du coup d’état de septembre 2015 au Burkina Faso.

Il a par la suite rendu « hommage à toutes celles et ceux nourris de la conviction inébranlable que ‘’là où il n’y a pas de lutte, il n’y a pas de progrès’’ », a écrit le leader sur sa Page Facebook sans manqué de lancer un message à certaines personnes.

« Aux opportunistes encagoulés, le crépuscule s’en chargera », a écrit Samsk Le Dja. Rappelons que les leaders du Balai citoyen font l’objet d’accusations diverses dont la perception de pots de vin ou de collusion avec des hommes politique. Mais depuis lors, aucune preuve n’a été fait et aucune plainte posée contre eux.

En terminant ses mots commémoratifs, l’artiste musicien a écrit ceci : « si tu luttes, tu meurs

Tu ne lutte pas, tu meurs

Qu’est-ce qu’on fait ? On lutte… »

Faso7

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page