Burkina Faso : Un cadre de l’UPC démissionne du parti à trois mois des elections

Le maire de la commune de Niego dans le Ioba, dans la région du Sud-Ouest a démissionné du parti l’Union pour le progrès et le changement (UPC) le 11 aout 202 selon des informations rapportées par le média Libreinfo.net

Selon un article publié par le média, Me Séraphin Somé après 07 années de militantisme a démissionné du parti l’Union pour le progrès et le changement (UPC).

Dans sa lettre de démission adressée au président du parti, l’avocat de profession avance comme raison, la contraction de « la ligne politique et la stratégie électorale actuelles du parti » avec les principes et valeurs qui ont guidé son « engagement politique ».

Le maire démissionnaire a tenu à préciser que sa démission au sein de l’UPC ne constitue pas la fin de sa carrière politique. Cette démission exprime au contraire selon lui l’envie de donner un autre SENS à son engagement politique.

Me Séraphin Some était non seulement membre du bureau politique national de UPC mais aussi le secrétaire national chargé de la justice et des droits de l’homme.

En rappel le 02 deux août 2020, l’ancien porte-parole du mouvement le balai citoyen, Me Guy Hervé Kam se lançait officiellement en politique en créer un mouvement dénommé SENS (Servir et non se servir).

Lire aussi⇒Burkina Faso : Après le balai citoyen, Me Guy Hervé Kam se lance en politique

Articles similaires

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page