Ouagadougou : 224 moutons mis en fourrière par le maire

Le 22 juillet 2020, par un arrêté municipal, le maire de la ville de Ouagadougou interdisait la vente des animaux dans la rue. Mis en exécution, cet arrêté a permis de mettre en fourrière 224 moutons.

Suite au communiqué du Maire de la Commune de Ouagadougou Armand Beouindé portant interdiction de vente d’animaux et de volailles en dehors des marchés à bétail et des espaces autorisés, la Police Municipale a mené une opération les 26 et 28 juillet 2020.

Cette opération a permis de capturer et de mettre en fourrière au total 224 têtes de moutons.

La vente anarchique d’animaux est interdite dans la capitale. Et cette action de la Police Municipale répond à l’arrêté N°2020-163/CO/M/ DAJC du 22 juillet 2020 portant interdiction de vente d’animaux et de volaille en dehors des marchés à bétail et dans les espaces autorisés dans la commune de Ouagadougou.

Tout animal ou volaille en vente dans la rue sera systématiquement confisqué par les services municipaux et vendu aux enchères publiques.

Rappelons que cette opération se tient à quelques jours de la fête de Tabaski, célébrée le 31 juillet 2020 au Burkina Faso.

Articles similaires

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page