Cote d’Ivoire : Des voix se lèvent contre un 3ème mandat d’Alassane Ouattara

Après la mort du premier ministre ivoirien, Amadou Gon Coulibaly,  le 08 juin juin 2020, le Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix (RHDP) fait face à un casse-tête. A moins de 03 mois de l’élection présidentielle, un candidat n’est toujours pas désigné pour remplacer celui qu’ADO avait choisi pour incarner la « nouvelle génération ».

Des militants RHDP à Daloa marchant pour demander la candidature d’Alassane Ouattara

Depuis quelques jours, plusieurs voix se lèvent dans le camp présidentiel pour demander au président en exercice de se présenter pour un troisième mandat. Pour les partisans d’Alassane Ouattara, il est celui qui peut travailler pour « la paix, la stabilité et l’émergence de la Côte d’Ivoire ».

C’est dans ce sens que plusieurs élus et cadres des différentes régions de la Côte d’Ivoire, issus du RHDP, ont notifié officiellement au président leur désir de le voir briguer un 3ème mandat, après la disparition du premier ministre, Amadou Gon Coulibaly l’unique successeur désigné.

Miltants RGDP à Daloa

Le 22 juillet 2020, les députés et Sénateurs du RHDP, à l’issue d’une rencontre avec le directeur exécutif du RHDP, Adama Bictogo, ont unanimement porté leur choix sur la personne d’Alassane Ouattara comme candidat du Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix. ’’Nous, députés RHDP, sollicitons votre candidature à l’élection présidentielle du 31 Octobre 2020’’ a déclaré Frégbo Basile, le porte-parole des parlementaires, à l’issue de la rencontre.

Le 25 juillet 2020 à Daloa, le chef-lieu du département homonyme de la région du Haut- Sassandra, plusieurs militants du RHDP ont réclamé ouvertement la candidature d’Alassane Ouattara après une procession dans la ville, a rapporté l’Agence ivoirienne de presse.

Une pétition contre la candidature

En face des militants qui réclament la candidature de Ouattara, se trouvent des opposants. Pour ces derniers, cette candidature du président du RHDP est anticonstitutionnelle. Un ivoirien du nom de Malan Akan, qui serait un partisan de l’ancien président Laurent Gbagbo, a lancé le 25 juillet une pétition adressée à la Cour Africaine pour récolter un million de signatures contre la candidature d’Alassane Ouattara. Selon un article publié sur le site internet Yelco.com, cet homme reproche à Ouattara de vouloir briguer un « 3ème mandat anticonstitutionnel »

« Nous nous rappelons tous qu’en 2016, les autorités ivoiriennes avaient vite fait voter la nouvelle Constitution en évitant tout débat public sérieux pouvant exposer ce qu’elle cachait de conflictuel en son sein. Aujourd’hui, le débat nous rattrape. La constitution de 2016 que Ouattara avait brandie comme étant la Constitution qui allait régler le problème ivoirien est beaucoup plus conflictuelle que n’a été la Constitution d’août 2000. À quoi donc nous aura servi cette Constitution qui a coûté des milliards de FCFA au contribuable Ivoirien (à travers l’organisation un référendum) si elle doit nous conduire à une autre crise électorale meurtrière seulement 04 ans après son entrée en vigueur ? » s’est-il exprimé selon des propos rapportés par Yelco.com.

Alassane Ouattara, qui n’a pas encore répondu à l’appel de ses militants, avait déclaré le 05 mars 2020 à Yamoussoukro: « Tout au long de ma carrière, j’ai toujours accordé une importance particulière au respect de mes engagements. En conséquence, j’ai décidé de ne pas être candidat en 2020. »

Articles similaires

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page