07 personnes tuées à Tanwalbougou : Le gouvernement du Burkina Faso se prononce

Le gouvernent burkinabè à travers le ministère de la défense s’est prononcé ce jour, 1er juillet 2020 sur l’affaire des 07 personnes retrouvées mortes à Tanwalbougou, et considérées par le Collectif contre l’impunité et la stigmatisation des communautés (CISC) comme ayant été exécutées par les Forces de défenses et de sécurités (FDS).

Selon le ministère de la défense, « suite à une opération menée le 29 juin 2020 dans la localité de Boumoana près de Tanwalbougou, sept (07) corps d’individus morts par balle auraient été découverts par les habitants à la lisière de la localité ».

Par ailleurs, le ministère a fait savoir que dans le but d’apporter des précisions sur les raisons de la mort de ces personnes, l’Inspection Générale des Forces Armées Nationales a été saisie afin de diligenter une enquête administrative.

Tout en présentant ses condoléances aux familles des victimes, le gouvernement a rassuré que si la responsabilité de certains FDS venait à être établie dans cette affaire, ces derniers répondront de leurs actes devant la loi.

Articles similaires

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page