Burkina Faso : 7 personnes exécutées à Tanwalbougou selon le CISC

Le Collectif contre l’impunité et la stigmatisation des communautés (CISC) a dénoncé ce mardi 30 juin 2020, des exécutions sommaires à Tanwalbougou dans la région de l’Est du Burkina Faso.

Dans son communiqué parvenu à Faso7, le Collectif contre l’impunité et la stigmatisation des communautés (CISC) a indiqué que les forces armées du Burkina Faso ont exécuté 7 personnes à Tanwalbougou.

« Ce mardi matin 30 juin 2020, nous avons appris avec une grande indignation et tristesse que certains éléments des forces de défense et sécurité (FDS) ont exécuté froidement 7 personnes sur les 12 personnes qu’ils avaient enlevées hier chez le leader religieux, cheick de Tawalbougou ».

En ce qui concernerait les 5 autres personnes, selon cette organisation, elles ont été torturés et abandonnées dans un létat critique dans le village de Matiacoali.

Le CISC a par ailleurs déclaré que le motif des arrestations n’est pas encore connu et rien n’a été notifié à leur famille.

Condamnant ces faits, le CISC interpelle les forces de défense et de sécurité à faire leur travail dans le strict respect des codes de la république car les exécutions extrajudiciaires sont indignes d’une armée républicaine.

Le CISC condamne avec la dernière énergie ces actes barbares dignes d’une attitude fasciste.

Il y a quelques mois, 12 autres personnes avaient trouvé la mort lors d’une interpellation dans le cadre de la lutte contre le terrorisme. Une enquête est toujours ouverte pour décliner les raisons de leur mort.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page