Opération « Rétorsion » en Côte d’ivoire : Une trentaine de personnes aux arrêts

Dans le cadre des actions contre la menace terroriste en Côte d’Ivoire, les Forces Armées de Côte d’Ivoire et du Burkina Faso, ont conduit l’opération commune dénommée « Comoé 2020 », du 11 au 24 mai 2020.

Cette opération a permis la neutralisation de 08 terroristes, la destruction de la base de cantonnement à proximité de la frontière commune, l’arrestation de plusieurs dizaines de suspects et la saisie de divers matériels.

Par ailleurs, à la suite de l’attaque du poste mixte de Kafolo, dans le nord de la Côte d’Ivoire, survenue le 11 juin 2020, qui a fait 13 tués, l’opération « Rétorsion », combinant ratissages, recherche de l’ennemi et investigations, a été immédiatement engagée.

Au 13ème jour des opérations, le bilan s’établit comme suit, selon le Général de Corps d’Armée Lassina Doumbia :

  • Une trentaine de personnes arrêtées, dont notamment des combattants, agents de renseignement et des logisticiens.
  • Il y’a lieu de préciser que parmi les combattants arrêtés figure le coordonnateur de l’attaque de KAFOLO. Il s’agit du nommé SIDIBE ALI dit « SOFIANE », de nationalité burkinabé, interpellé après une traque minutieuse.
  • Des armes, des motos, des téléphones et des vivres ont été saisis.

Les opérations et les enquêtes se poursuivent en vue d’identifier tous ceux qui ont participé à cet acte terroriste ou ont aidé à l’organiser de quelque manière que ce soit, ajoutent les autorités militaires ivoiriennes.

Lire ⇒ Attaque de Kafolo en Côte d’Ivoire : Le chef du commando arrêté selon Hamed Bakayoko

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page