Burkina Faso : La FAIB s’insurge contre les propos du ministre Dandjinou

A travers un communiqué publié ce 14 mai 2020, la Fédération des Association Islamiques du Burkina (FAIB), a dénoncé les propos du ministre de la communication et exiger de lui des excuses publiques.

Remis Dandjinou face à la presse hier 13 mai 2020 a laissé entendre que s’il y avait un rebond de la maladie à coronavirus au Burkina Faso, les leaders religieux devraient en assumer la responsabilité.

La Fédération a tenu à dénoncer ces propos qu’elle estime stigmatisant une communauté religieuse.

Pour la FAIB, les cas déclarés de Covid-19 proviennent de toutes les communautés religieuses et il y va de la responsabilité de tous les responsables religieux de multiplier et de renforcer les mesures de prévenions à tous les niveaux.

La FAIB estime que les propos du ministre sont contraires à la dynamique de la cohésion sociale recherchée solidairement par les responsables religieux. Par conséquent elle exige du ministre des excuses publiques à tous ceux qui se sont sentis offensés par sa déclaration.

 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page