Burkina/Insécurité à l’Est : « Tant que le Burkina Faso est attaqué, les armes doivent continuer à crépiter » (Diamdioda Dicko)

Les représentant de l’Union pour le progrès et le changement (UPC) de la région de l’Est ont animé un point de presse ce 07 mai 2020 sur la situation  sécuritaire de la région.

Pour sauver la région de l’est des mains des terroristes, les responsables de UPC de la région  de l’Est appellent à une opération militaire dénommée « Ogapo » ou l’opération de « Dénouement final ».Selon Dramane Ludovic Thombiano, Député UPC du Gourma, cette opération qui doit impliquer les volontaires de défense et les détenteurs du savoir traditionnel du Gulmu, devra tirer leçons  des succès et des échecs de « Otapoanu ».Selon lui cette opération va consister à « passer au peigne fin les 05 provinces de la région, pour expurger des terroristes et des grands bandits qui les écument ».

Selon les témoignages de ces fils de la région de l’Est, les terroristes sont devenus les maîtres des lieux dans cette partie du Burkina Faso. « Cela fait plus de deux ans que plusieurs communes comme Matiacoali, Yamba, Madjoari, Bartiébougou, Foutouri (…) n’ont plus d’autorités administratives et politiques », a déclaré Ludovic Thombiano.Selon lui ces autorités ont fui leurs localités à cause de la menace Djihadistes. « Les terroristes ont implantés leurs drapeaux par endroits, et contrôlent même les pièces d’identité des usagers de la route », a poursuivi le député.

A la question de savoir si cette opération n’était pas une de trop, l’UPC répond par la négative. Pour le parti de Zéphyrin Diabré, l’opération « Ogapo » est une nécessité pour sauver non seulement la région de l’Est, 4ème contributeur au BIP mais aussi pour défendre l’intégrité du territoire national. « Tant que le Burkina Faso est occupé, les armes doivent continuer à crépiter jusqu’à ce que l’ennemi recule », a déclaré Diamdioda Dicko, 4ème vice-président de l’UPC.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page