Réouverture des mosquées au Burkina Faso : Les 10 conditions du CERFI

Dans une circulaire, le Cercle d’étude de recherche et de formation islamique (CERFI) donne les conditions de réouvertures des mosquées. « Toute mosquée du CERFI pouvant respecter le contenu de la présente circulaire est autorisée à rouvrir. Sinon elle devrait rester fermée en attendant de nouvelles dispositions », indique la circulaire datant du 3 mai 2020.

La Fédération des associations islamiques du Burkina Faso (FAI-BF) a, dans un communiqué, donné autorisation pour la réouverture des mosquées à compter du 2 mai 2020. Celles-ci étaient fermées depuis le 20 mars dernier par mesure de prudence suite à l’avènement de la pandémie du Covid-19.

Même si l’autorisation a été donnée, le Cercle d’étude de recherche et de formation islamique (CERFI) a énuméré d’autres mesures. Il s’agit de la mise à la disposition des dispositifs de lavage et de désinfection des mains avant d’accéder à la moquée, la désinfection des mosquées au moins trois fois par semaine, l’affichage des messages de prévention contre le coronavirus.

Une fois ces conditions préalables remplies, précise le Cercle d’étude de recherche et de formation islamique (CERFI), la mosquée pourra rouvrir et les responsables sont tenus de faire respecter les comportements barrières ci-après :

  1. Inviter les fidèles à faire autant que possible les ablutions à la maison

  2. Le port obligatoire de masques ou de cache-nez

  3. L’aération et/ou ventilation de la moquée

  4. L’utilisation des tapis individuels autant que possible lors des prières

  5. Prendre les dispositions nécessaires pour que les fidèles soient bien installés dans la mosquée dès leur arrivée de sorte à éviter les mouvements avant la célébration de la prière

  6. La libération immédiate des mosquées après chaque prière

  7. L’interdiction de se serrer les mains pendant et après les prières

  8. S’abstenir de participer aux prières de groupe pour les fidèles présentant des symptômes de la maladie

  9. Tout fidèle suspect devra se signaler ou être signalé au Rectorat de la moquée

  10. Sensibiliser les fidèles chaque vendredi, au cours du sermon, ou du pré sermon au respect des mesures de prévention de la pandémie.

Il faut rappeler que selon le CREFI, les activités de regroupement à l’intérieur et à l’extérieur de la moqué restent suspendues jusqu’à nouvel ordre.

Faso 7

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité