Burkina/Coronavirus : Bientôt la reprise des activités des transports

Le ministère des Transports, de la Mobilité Urbaine et de la Sécurité Routière a rencontré les faîtières des transporteurs routiers ce 29 avril 2020 afin d’envisager des solutions dans l’éventualité d’une reprise des activités du transport voyageurs.

Selon un communiqué du gouvernement, une rencontre a eu lieu entre le ministère des transports et la fédération nationale des acteurs du transport routier (FENAT), la faitière unique des transporteurs routiers du Burkina (FUTRB) et le haut conseil des transporteurs du Burkina Faso. Selon ce communiqué, le ministère a s’est également entretenu avec fédérations des associations de taxi et la Société de Transport en Commun (SOTRACO). Ces échanges rentrent dans le cadre de la recherche de solutions afin de faciliter la reprise des activités pédagogiques et académiques dans le système scolaire. Suite à ces échanges les acteurs et le ministère ont décidé de certaines mesures pour faciliter la reprise de leurs activités tout en contribuant à la lutte contre la propagation de la maladie à Coronavirus.

Il s’agit entre autres de la limitation de places de 70 pour les bus de plus de 80 places ; 60 pour les bus de plus de 70 places , 55 pour les bus de plus de 65 places ; 45 pour les bus de plus de 55 places , 35 pour les bus de plus de 45 places , 25 pour les bus de plus 35 places , 15 pour les bus de 22 places au plus, 15 pour les bus de plus de 19 places, 10 pour les bus de plus de 15 places.

Par ailleurs ce protocole prévoit de la prise de température à l’aide des thermo flashs au niveau des terminaux de voyage ; l’obligation pour tous les passagers des bus de porter des masques ; l’obligation du lavage de main au savon dans les terminaux ; l’obligation de désinfecter les bus, une fois par jour, avant chaque départ ; l’organisation de la fluidité des débarquements et embarquements afin d’éviter les regroupements de plus de 50 personnes dans les halls d’embarquement. Aussi il est obligatoire de désinfecter les gars au moins une fois par semaine. Enfin, il est interdit de transporter le bétail dans les véhicules de transport interurbain de personnes.

Pour ce qui concerne le transport Urbain par taxi, plusieurs mesures ont été prise afin d’éviter la propagation de la maladie. Il s’agit entre autres de la limitation de places à 04, y compris celle du conducteur, en l’occurrence, deux personnes (02) à l’avant et deux (02) à l’arrière, non compris les enfants de bas âges. Par ailleurs, l’obligation est faite pour tous les passagers des taxis de porter des masques. Aussi, il est obligé de désinfecter les véhicules au moins une fois par jours (Lavage à l’Omo ou à l’eau de Javel tous les matins avant la prise de service). Enfin le lavage de main dans les gares de taxis est obligatoire.

Enfin pour ce qi concerne le transport urbain de masse (SOTRACO) des mesures ont également été prises pour éviter une propagation de la maladie. Il est prévu une limitation du nombre de place à 50 pour les bus de plus de 50 places, 20 pour les bus de 35 places au plus. Par ailleurs, la prise de température à l’aide thermo flash est obligatoire au niveau des terminus centraux de bus de Ouaga (Naaba Koom et Zone des écoles et SOBCA) et des DRB (Balkuy et Bissighin), de Bobo-Dioulasso (terminus central/Place TIEFO AMORO et siège de l’agence au secteur 22) de Koudougou (Carrefour TAL M’BI et siège de l’agence) de Ouahigouya (Place de la Nation). Il est également prévu que chaque bus soit doté de gels hydroalcooliques par jour pour les deux vacations. Par ailleurs, le lavage de main est obligatoire au niveau des terminus centraux de bus de Ouaga (Naaba Koom et Zones des écoles) et des DRB (Balkuy et Bissighin), de Bobo Dioulasso (terminus central/Place TIEFO AMORO et le siège de l’agence au secteur 22) de Koudougou (Carrefour TAL M’BI et le siège de l’agence) et de Ouahigouya (Place de la Nation).Aussi il est obligatoire désinfecter les bus une fois par jour avant chaque départ le matin et de déposer quotidiennement des tentes et des chaises au niveau des terminus centraux de bus afin de respecter le distanciation.

Articles similaires

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page