Coronavirus: La riposte chirurgicale de Mahamadou Issoufou

Le président du Niger, Mahamadou Issoufou a présenté ce jour 27 mars 2020, son plan de riposte contre la propagation de l’épidémie du Covid-19 dans son pays.

Le Niger compte à la date du 27 mars 2020, 10 cas confirmés du coronavirus et 1 décès lié à la maladie. Dans un message adressé à la nation, le président nigérien Mahamadou Issoufou a annoncé la prise de mesures sanitaires, économiques et sociales afin de venir à bout de la maladie. Il s’agit avant tout de l’instauration de l’Etat d’urgence sanitaire sur l’ensemble du pays à compter du vendredi 27 mars 2020 à minuit et d’un couvre-feu de 19h à 6h, pendant deux semaines renouvelables, à compter du samedi 28 mars 2020, principalement dans la seule ville de Niamey qui est l’unique foyer de la maladie dans le pays. Par ailleurs, Mahamadou Issoufou a annoncé l’isolement de la capitale Niamey, pendant une période de deux semaines et la recherche active des cas suspects de coronavirus tout en renforçant les mesures pour faciliter les tests, notamment à travers l’aménagement de centres de test dans chaque chef-lieu de région et dans certains chefs-lieux de départements très isolés et le recrutement de 1500 agents de santé.

Des mesures d’accompagnement

Mahamadou Issoufou a annoncé lors de son discours, la prise en charge par l’Etat pour les mois d’Avril et Mai, des factures d’électricité et d’eau pour les tranches sociales, le renforcement du plan de soutien annuel pour soutenir les personnes vulnérables. Il s’agira d’effectuer des distributions gratuites de vivres ou de vente à prix modérés, etc. Par ailleurs, le président a décidé d’accorder sa grâce à 1540 détenus. L’objet de cette grâce présidentielle est non seulement humanitaire mais vise aussi à désengorger les maisons d’arrêt, selon le chef de l’Etat.

Sur le plan économique

Pour faire face aux conséquences économiques de la maladie à coronavirus, le président nigérien, a pris des mesures ciblées. En effet, il a décidé de l’exonération des droits et taxes sur tous les produits qui entrent dans le cadre de la lutte contre le Covid-19, notamment le maque, le gel hydro alcoolique etc. Aussi, a-t-il annoncé la mise en place de l’allègement de crédit d’enlèvement pour tout importateur qui le souhaite pour une durée de 15 à 90 jours, moyennant la production d’une caution bancaire. En plus,a-t-il décidé de la suspension des contrôles fiscaux sur place pendant deux mois à compter du 1er avril 2020, et le report de la date de paiement de la vignette à fin juin 2020.

Il faut noter que la mise en œuvre de ce plan va nécessiter la somme de 597 milliards de FCFA. Le chef de l’Etat a lancé un appel à la solidarité internationale pour soutenir sa mise en œuvre.Pour Mahamadou Issoufou, la maladie à coronavirus se propageant très rapidement, il est impératif de cultiver la solidarité et l’égalité entre les pays.Pour finir, le chef de l’Etat nigérien a poser la réflexion sur la possibilité de l’annulation de la dette des pays les moins avancés.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page