Burkina/ Lutte contre le terrorisme : la Chine partage son expérience

L’ambassade de Chine au Burkina a rencontré les médias ce jour 20 février 2020 à Ouagadougou afin de partager avec le Burkina, l’expérience de l’Empire du Milieu dans la lutte contre l’expérience violent.

En s’inspirant de l’expérience vécu par son pays, l’ambassadeur Chinois au Burkina, Li Jian a proposé des solutions au Burkina Faso pour mettre fin au terrorisme. En effet, selon lui la région de Xinjiang qui est un territoire autonome du nord-ouest de la chine a aussi vécu une période d’insécurité semblable à celle que connait le Burkina Faso. Selon les dires du diplomate, les crises qu’a connu son peuple sont liées entre autres au terrorisme, au séparatisme et à l’extrémisme violent.

L’ambassadeur chinois montre la voie à suivre au Burkina. Pour lui la solution doit être avant tout d’ordre éducationnelle. « C’est une stratégie globale qui doit aborder d’abord une déradicalisation sur le terrain à travers une éducation généralisée », a-t-il affirmé. Par ailleurs il estime que la sécurité doit être renforcée. « Deuxièmement, c’est une lutte avec les mains très très fermes contre tous genres d’actes criminels », poursuit-il. Pour finir, Li Jian pense que le Burkina doit travailler à créer les conditions d’un développement durable impliquant l’ensemble de la population.

Conscient de l’existence de possibles disparités entre l’insécurité qu’a connu son pays et celle que traverse le Burkina Faso, l’ambassadeur chinois a proposé des solutions afin de faciliter la mise en œuvre des stratégies qu’il a proposé. Il s’agit selon lui d’une mise en œuvre de politique stratégique nationale de développement, de l’élimination des pensées extrémistes en promouvant la formation professionnelle et de la mise en pratique d’une politique permettant d’écarter non seulement le terrorisme religieux mais aussi les idées nationalistes et régionalistes.

Pour finir, Li Jiang a mentionné le fait que son pays n’ait plus connu d’attaques terroristes depuis 2016.La région de Xinjiang connait de nos jours une prospérité économique avec un BIP estimé à environ 170 milliards de dollars en 2018.Les moments difficiles traversés par les populations sont maintenant une page tournée.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page