Burkina : Les agents des péages en grève du 27 février au 1er mars

Le Syndicat autonome des travailleurs des péages du Burkina Faso (SYNATRAP) a décidé d’observer un arrêt de travail du 27 février au 1er mars 2020. L’information a été portée à la connaissance des Burkinabè le mardi 18 février 2020.

L’arrêt de travail de 72 heures, selon le Syndicat autonome des travailleurs des péages du Burkina Faso (SYNATRAP) a pour but d’obtenir de meilleures conditions de vie et de travail.

Le SYNATRAP dans sa plateforme revendicative demande entre autres, un statut pour le personnel assorti d’un plan de carrière valorisant, l’adoption d’un plan de formation et de promotion des compétences internes.

Les travailleurs de péages sollicitent également l’octroi d’une indemnité spécifique aux surveillants de barrière pour compter du 1er janvier 2019, la dotation de chaque travailleur d’un contrat de travail formel.

Faso7

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page