Sahel : 220 soldats français supplémentaires

L’annonce a été faite par Emmanuel Macron, le lundi 13 janvier 2020 au sortir de la rencontre qui a regroupé les présidents membres du G5 Sahel. « Les chef d’Etats du G5 Sahel souhaitent la poursuite de l’opération au Sahel », a-t-il ajouté.

A Pau en France, les chefs d’Etat des membres du G5 Sahel devaient « clarifier » leur position quant à la présence des forces françaises dans le cadre de la lutte contre le terrorisme. C’est chose faite.

Selon le Président français, « les chef d’Etats du G5 Sahel souhaitent la poursuite de l’opération au Sahel ».

En plus, 220 militaires français viendront en renfort, informe Emmanuel Macron, pour contribuer à la lutte contre le terrorisme.

Expressément sur les critiques de certaines organisations de la société civile ou de politiques sur l’impact de la présence française au Sahel, Macron s’est montré direct.

«A chaque fois qu’un Etat demandera à l’armée française de ne plus être là, nous quitterons », dit-il.

Aussi, précise le président français, « notre seul intérêt, c’est la lutte contre le terrorisme et la stabilité et la souveraineté des  Etats ».

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page