Burkina Faso : Le Mouvement SENS annonce la libération de Me Kam

Ceci est un communiqué du Mouvement SENS rendu public le 10 juillet 2024.

Le mouvement SENS porte à la connaissance de l’opinion nationale et internationale que la Chambre de Contrôle du Tribunal militaire a ordonné ce lundi 08 juillet 2024, la libération de son Coordonnateur National Me Guy Hervé KAM.

Pour rappel, à la suite de son enlèvement le 24 janvier dernier, le tribunal administratif, dans sa décision du 7 mars, avait ordonné la libération immédiate de Me KAM. Cette décision fut confirmée le 23 avril 2024 par la Cour administrative d’appel, statuant en dernier ressort.

Le 30 mai il a été présenté à un juge d’instruction qui l’a mis en examen pour complot et association de malfaiteurs puis a ordonné son placement en détention provisoire. Contre cette décision, ses avocats en son nom ont interjeté appel.

Le 08 juillet 2024, la chambre de contrôle du tribunal militaire de Ouagadougou, saisie de cette affaire a rendu le même jour son arrêt infirmant l’ordonnance de placement en détention et par conséquent, sa mise en liberté. La même décision a décidé de le soumettre à un contrôle judiciaire.

Ce jour 10 juillet 2024 dans la soirée, il a été libéré et a pu regagner son domicile.       

Le mouvement SENS salue, d’une part, cette décision de la chambre de contrôle, et d’autre part, son exécution ce jour.

Le mouvement SENS salut tous les acteurs qui ont contribué à cet aboutissement à commencer par l’ensemble des avocats.

Enfin, le mouvement SENS appelle à la libération de toutes les autres personnes enlevées et détenues arbitrairement.

SENS, Servir Et Non Se Servir

Ouagadougou, le 10 juillet 2024

La Coordination Nationale

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page