Burkina Faso : Naissance du Haut Conseil de la Chefferie Coutumière et Traditionnelle Bissa (AIB)

Des leaders coutumiers bissa ont officiellement fondé le 9 juillet 2024, le haut conseil de la chefferie coutumière et traditionnelle bissa, a annoncé l’agence d’information du Burkina (AIB). La mise en place de ce haut conseil a pour vocation, une meilleure organisation et une participation plus accrue à la vie de la nation.

Près de 75 chefs coutumiers dont des chefs de canton et des chefs de village se sont réunis au palais de Kir Kougri, chef de canton de Zabré, dans la région du centre-Est, pour la mise en place des différents organes dirigeants du nouveau conseil. Les textes régissant le nouveau conseil ont été présentés aux participants de la rencontre par le chef de canton de Bané pour amendement.

Le chef de canton de Zabré, Kir Kougri, a été proposé comme président de l’instance pour une durée d’un an. Le bureau exécutif a été mis en place par la quinzaine de chefs de canton qui sont les seuls autorisés à siéger.

Ce comité envisage de présenter le haut conseil de la chefferie coutumière traditionnelle bissa au chef de l’Etat, le capitaine Ibrahim Traoré, à qui une demande d’audience a déjà été soumise. Cette audience sera l’occasion pour ce haut conseil d’affirmer son soutien indéfectible au président du Faso et à la transition.

La mission que se donne le haut conseil est la promotion de la culture et des valeurs coutumières afin qu’elles soient au service de la paix, de la sécurité, de la cohésion sociale et du développement.

Faso7

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page