Burkina Faso : Une montée des couleurs des Forces Armées Nationales au goût de la cohésion

Le ministre chargé de la Défense, le Général de Brigade Kassoum Coulibaly, a présidé ce jeudi 4 juillet 2024, à Ouagadougou, la montée des couleurs à la Gendarmerie nationale au sein du Camp Paspanga. Cette cérémonie qui a regroupé toutes les entités des Forces de la garnison de Ouagadougou, a pour objectif de renforcer la cohésion et la solidarité entre les différentes Forces de défense.

En vue de renforcer la cohésion et de communiquer entre les différents corps de l’armée, ainsi que les Volontaires pour la Défense de la Patrie, une cérémonie de montée des couleurs a été organisée ce jeudi 4 juillet 2024, à la gendarmerie nationale au sein du camp Paspanga. Selon le ministre chargé de la Défense, le Général Kassoum Coulibaly, qui a présidé la cérémonie, cette activité a été instaurée, en vue de pouvoir communiquer.

« Ce matin, nous avons voulu essayer de regrouper tout le monde au sein de la gendarmerie, cette force humaine, pour donner quelques indications en ce qui concerne la marche de l’ensemble des forces de défense et des VDP, dans cette lutte engagée pour la pacification et la reconquête du territoire du Burkina Faso. Ce qui fait la nouveauté, c’est que là, toutes les entités sont représentées », a-t-il dit.

Plusieurs sujets ont été abordés au cours de ce rassemblement. « La répétition. C’est tout ce qui peut faire notre force. Personne n’est sûr de pouvoir maîtriser tout à tout moment. Il nous appartient, nous chefs,  de pouvoir rappeler aux subordonnés ce que nous attendons d’eux. Nous assurer et de leur faire des observations sur les directives et indicatives qu’on leur a données toujours. C’est ça, le langage permanent qui existe sur le plan militaire », a laissé entendre le ministre chargé de la Défense.

La cohésion est aussi le thème sur lequel les différentes forces ont échangé avec les premiers responsables de l’armée « On ne peut que parler de cohésion, parce qu’on se dit d’abord, on est en grande famille et c’est cette image qui est donnée ce matin. Que nous retrouvons chez les gendarmes sans crainte, sans rien, comme beaucoup ont souvent peur des gendarmes. Non. On est chez les gendarmes. On est les mêmes. Il n’y a rien à dire. Il n’y a rien à faire. On va aller ensemble », a déclaré le général Kassoum Coulibaly.

« Aucune préoccupation ne m’a été posée ce matin. J’ai dit, j’espère qu’ils n’ont pas eu peur et je les ai invités à faire remonter par leur hiérarchie ce qui ne va pas et nous serons à l’écoute », a précisé le Général Coulibaly.

Le premier responsable de la défense a insisté sur le fait qu’il y ait la cohésion au sein de l’armée. « Moi, je sais déjà qu’il y a la cohésion », a-t-il soutenu.

« Je les ai invités à faire remonter par leur hiérarchie ce qui ne va pas et nous seront à l’écoute » (Général de Brigade Kassoum Coulibaly)

Il faut noter que la montée des couleurs et les rapports font partie des traditions et des activités militaires. « Normalement, chaque matin, dans chaque unité, on fait un rapport. On fait le point de la situation et ça permet aussi exactement de faire de la situation d’effectifs et la situation de la prise d’armes », a expliqué le général.

Il a ajouté que cette cérémonie se tiendra désormais chaque premier jeudi du mois, afin de faire passer certains messages du commandement et aussi donner la parole aux échelons subordonnés pour poser les préoccupations essentielles.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page