Burkina Faso : Le gouvernement adopte une initiative pour améliorer l’offre de santé

Le gouvernement du Burkina Faso, en Conseil des ministres, ce mercredi 3 juillet 2024, a adopté un décret instituant l’Initiative présidentielle pour la santé.

Cette initiative présidentielle adoptée dans le but d’améliorer l’offre de santé est constituée de quatre composantes. « La première consiste à la construction et l’équipement de 55 centres de santé communaux, qui résultera de la transformation de 55 Centres de santé et de promotion sociale (CSPS) en Centres médicaux communaux dans les 13 régions du Burkina. La deuxième, c’est la construction et l’équipement de cinq services d’anesthésie-réanimation dans les hôpitaux. La 3e composante est la création d’un Institut du cœur au Centre hospitalier universitaire de Tengandogo. La dernière composante consiste à rendre disponible le diagnostic moléculaire du cancer de sein au Burkina », a expliqué le ministre porte-parole du gouvernement, Jean-Emmanuel Ouédraogo.

Lorsqu’elle arrivera à terme, cette initiative devrait avoir entre autres pour impacts, « la modernisation et à l’accroissement de la capacité des infrastructures sanitaires, à l’équipement des centres en matériels de qualité, au déploiement de personnel qualifié dans les centres médicaux communaux », a soutenu la ministre.

L’Initiative présidentielle pour la santé est l’expression de la volonté du président du Faso, le Capitaine Ibrahim Traoré, de trouver des solutions urgentes aux problèmes liées aux offres de soin au Burkina Faso, à en croire la présidence du Faso.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page