Lutte contre les détournements d’intrants agricoles : cinq présumés coupables et leurs complices dans les filets de la police

Depuis le 17 juin 2024, la Direction régionale de l’Agriculture, des Ressources animales et halieutiques de la Boucle du Mouhoun a constaté un grand écart entre la situation physique et le payement et enlèvement des engrais dans le magasin d’un distributeur à Toma, province du Nayala.

Face à cette situation, la Direction régionale en charge de l’Agriculture, et le distributeur concerné ont procédé à la vérification du stock.

De cette expertise, il ressort des cas de soustractions frauduleuses d’engrais d’environ 12,2 tonnes.

Suite à ce constat, les deux parties saisissent les autorités de police aux fins d’ouvrir une enquête pour identifier et appréhender les présumés coupables et leurs éventuels complices.

A ce jour, l’enquête de police a permis d’identifier et d’appréhender cinq présumés coupables composés des employés du distributeur et leurs complices. Une bonne quantité d’engrais encore disponible entre les mains des mis en cause a aussi été saisie et les opérations se poursuivent.

Le ministre de l’Agriculture, des Ressources animales et halieutiques, le Commandant Ismaël SOMBIÉ, a annoncé depuis quelques mois, la campagne zéro tolérance contre toutes les formes de malversations liées aux intrants agricoles dans son Département.

En mars dernier, une dénonciation du ministère, avait permis le démantèlement d’un réseau de détournement d’engrais par les Services régionaux de police judiciaire de Fada N’Gourma, dans la région de l’Est.

En rappel, l’année 2024 a été annoncée année de traque de la corruption et de toutes les formes de malversations dans l’administration publique par le Président du Faso, Son Excellente, le Capitaine Ibrahim TRAORÉ.

DCRP/MARAH

 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page