Burkina Faso : La 3e édition du Prix du Journalisme sur la Paix et la Cohésion Sociale officiellement lancée

La 3e édition du Prix du journalisme sur la paix et la cohésion sociale (PJPCS) se tiendra le 6 septembre 2024, au Centre national cardinal Paul Zoungrana. L’annonce a été faite, ce mardi 2 juillet 2024, à Ouagadougou par la Commission épiscopale justice et paix du Burkina (CJP-Burkina).

« Contribution des hommes et femmes de médias à la promotion de la paix, de la cohésion sociale et à l’augmentation de la résilience communautaire des populations affectées par la crise au Burkina Faso », c’est au tour de ce thème que va se tenir la 3e édition Prix du journalisme sur la paix et la cohésion sociale. La Commission épiscopale justice et paix du Burkina veut à travers ce prix renforcer l’engagement des journalistes dans la promotion de la paix et de la cohésion sociale. Ce prix est lancé pour tout journaliste ayant fait des productions sur les questions en lien avec la paix et de la cohésion sociale. Peuvent prendre part à ce concours, tout journaliste travaillant dans un média reconnu au Burkina Faso dont les œuvres doivent être produites et publiées dans un média burkinabè entre le 1er octobre 2023 et le 15 août 2024.

Ce prix, selon l’abbé Hermann Ouédraogo, secrétaire général de la CJP-Burkina, vise à reconnaître l’excellence individuelle, mais aussi à encourager l’innovation et l’audace dans le journalisme et l’art de la communication. Il s’agit principalement de reconnaître le mérite des hommes et femmes de média qui contribuent à la promotion de la paix, de la cohésion sociale et à l’augmentation de la résilience communautaire des populations affectées par la crise sécuritaire au Burkina Faso.

L’abbé Hermann Ouédraogo, secrétaire général de la CJP-Burkina -©Faso7

« Ce prix vise à célébrer l’excellence dans le domaine du journalisme, récompensant ceux et celles qui, par leur plume et leur engagement, jouent un rôle crucial dans ce contexte où nous faisons face à des défis sécuritaires et humanitaires de grande ampleur. Nous recherchons des histoires qui inspirent, des faits et gestes qui remettent debout, qui éclairent et qui incitent à aller de l’avant dans le renforcement de la résilience, la consolidation de la paix et la construction d’une société plus harmonieuse », a-t-il indiqué.

A noter que les dossiers de candidature sont recevables jusqu’au 18 août 2024, au siège du Commission épiscopale justice et paix du Burkina sise dans l’enceinte du Centre national Cardinal Paul Zoungrana. Les dossiers peuvent aussi être envoyés par e-mail au secretariat@cjpburkina.org. Trois prix seront décernés dans chacune des catégories notamment la presse en ligne, la presse écrite, la radio et la télévision.

Lazard KOLA

Faso7

Waongo KOLA

Waongo KOLA est un journaliste burkinabè ayant pour domaine de prédilection les sujets de société, d'économie, de politique et de santé.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page