ISTIC : Eugène Kam réalise un documentaire sur le traitement de l’information à Faso7 à sa soutenance

Eugène Kam, étudiant à l’Institut des Sciences et Techniques de l’Information et de la Communication (ISTIC), a présenté sa production de fin de formation, ce 1er juillet 2024, à Ouagadougou. Son travail a porté sur le thème : « Médias en ligne au Burkina Faso : Faso7 un pari pour le futur ». Le jury a jugé son travail recevable avec une note de 17,5/20.

Avec la note 17,5/20, Eugène Kam a désormais le chemin plus dégagé pour l’obtention du diplôme d’assistant en sciences et techniques de l’information et de la communication,  option journalisme. Sa production est un documentaire de 26 minutes porté sur le média Faso7 à travers le thème : « Médias en ligne au Burkina Faso : Faso7 un pari pour le futur ».

Eugène Kam présente sa production de fin de formation option -©Faso7

Il a été question pour Eugène Kam de savoir comment Faso7 arrive à se faire de la notoriété  ainsi qu’à s’imposer dans le milieu des médias en ligne au Burkina Faso en quatre ans d’existence malgré certaines difficultés.

Pour lui, les informations diffusées sur les différentes plateformes Internet de Faso7 répondent aux préoccupations de la population à travers sa ligne éditoriale et la qualité du traitement de l’information. Il a fait savoir que le média a pu s’imposer grâce aux innovations qu’il apporte, notamment le traitement et la diffusion des informations sous forme de vidéos et de visuels sur ses différentes plateformes.

Les membres du jury à la soutenance de Eugène Kam

« Quand on voit en général les médias, les gens ne parlent pas trop des médias et les documentaires qui sont ici et ce que j’ai cherché, on ne parle pas des médias. Ce sont des problèmes sociaux qui sont abordés dans ces documents alors que les médias œuvrent pour l’intérêt général du pays et qui parlent des problèmes sociaux que les populations rencontrent. Mais qu’est-ce qui se passe à l’intérieur de ces médias ? Qu’est-ce qu’ils font ? C’est ce qui m’a poussé à m’intéresser à Faso7, car le média en si peu de temps, a pu s’adapter à ce milieu qui est très peu développé et très concurrentiel », a-t-il indiqué.

Son directeur de production, Yacouba Traoré, enseignant à l’ISTIC, a indiqué que ce genre documentaire sur les médias est très peu traité par les étudiants lors de leurs soutenances. Félicitant l’impétrant, il a jugé que le travail de Eugène Kam sur Faso7 est d’originalité et de qualité.

Armel Somé, DG de Faso7 (à gauche), Eugène Kam (au milieu) et Abdou Zouré, directeur de publication de Faso7 (à droite)

« Je pense que Eugène Kam a fait un travail original, un travail de belle facture. Donc, c’est un travail de qualité aussi parce que c’est un travail très conscrit, très bien organisé qui va depuis l’idée de création de ce média jusqu’aux perspectives d’avenir en passant bien-sûr par la manière dont il traite l’information, par la manière dont les travailleurs au niveau de Faso7 sont traités et par la manière dont les autres médias et les autres journalistes apprécient la qualité du traitement de l’information au niveau de Faso7 », s’est-il exprimé.

Lazard KOLA

Faso7

Waongo KOLA

Waongo KOLA est un journaliste burkinabè ayant pour domaine de prédilection les sujets de société, d'économie, de politique et de santé.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page