Kaya : La CIL sensibilise sur la protection des données à caractère personnel

Le jeudi 27 juin 2024 à Kaya, la Commission de l’informatique et des libertés (CIL) a organisé un séminaire de sensibilisation sur la protection des données à caractère personnel au profit des autorités administratives déconcentrées et des collectivités territoriales des régions du Centre-Nord, du Plateau central et du Sahel.

L’objectif de ce conclave est de susciter une prise de conscience des autorités administratives des régions du Plateau-Central, du Centre-Nord et du Sahel sur l’importance de la législation en lien avec la protection des données personnelles et le respect de la vie privée des individus.

Organisée par la Commission de l’informatique et des libertés (CIL) sous le thème : «Protection des données à caractère personnel dans un contexte de crise sécuritaire : enjeux et perspectives», ce conclave de sensibilisation a réuni les gouverneurs des régions, les hauts commissaires des provinces et les préfets et présidents de Délégations spéciales des communes desdites circonscriptions administratives.

Selon la présidente de la CIL, Halguièta Nassa, cette rencontre a permis d’encourager les différentes autorités administratives à adopter des pratiques exemplaires en matière de protection des données personnelles.

Au cours du séminaire, les participants ont eu droit à plusieurs communications pilotées par des experts de la CIL. Il s’agit notamment du cadre juridique et institutionnel de la protection des données personnelles, des enjeux et les perspectives de l’identifiant unique et les TIC et de la loi n°001-2021/AN du 30 mars 2021 portant protection des personnes à l’égard du traitement des données à caractère personnel.

A l’issue des échanges, les participants se sont dits satisfaits de la tenue de cette rencontre.

«Ce séminaire est la bienvenue surtout dans le contexte sécuritaire actuel. Les connaissances acquises nous permettront de mieux protéger et de gérer les données à caractère personnel de nos collectivités territoriales», s’est réjoui Gustave Boro, préfet et président de la délégation spéciale (PDS) de Diguel dans le Sahel.

Même son de cloche pour le haut-commissaire de la province du Namentenga (Centre-Nord), Adama Conseiga.

«Nous avons beaucoup appris sur le plan professionnel, notamment comment gérer l’information, une base de données et comment organiser une collecte d’informations. Sur le plan personnel, nous avons appris comment nous protéger avec l’utilisation des réseaux sociaux, comment authentifier une information, entre autres»,a-t-il prévenu.

La patronne de la CIL a également remercié les autorités administratives pour leur participation active.

«Nous devons faire preuve de vigilance dans nos pratiques administratives quotidiennes pour ne pas porter préjudice à autrui, par la divulgation d’informations personnelles pouvant mettre en péril la vie privée», a indiqué Halguièta Nassa/Trawina.

Issaka SAWADOGO

Faso7

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page