Cyclisme : Souleymane Koné du RCK remporte la 4e étape du tour de la reconquête à Tenkodogo  

La 4e étape du tour de la reconquête s’est disputée à Tenkodogo ce samedi 29 juin 2024. Pour cette étape, c’est Souleymane Koné du RCK qui a franchi la ligne d’arrivée en première position. Selon le ministre en charge des sports, le Dr Boubakar Savadogo, la course vécue ce jour permet d’affirmer que le cyclisme burkinabè est toujours au rendez-vous.

Sur 103 coureurs de 34 clubs du Burkina Faso, c’est Souleymane Koné qui a franchi la ligne d’arrivée en premier pour la 4e édition du tour de la reconquête dans la ville de Tenkodogo. Avec une vitesse moyenne de plus de 39 km/h, les cyclistes ont montré leurs talents sous un soleil ardent en parcourant les 108,460 km en un plus de 2H43mn.

Si au départ, ils ont été 103 a espéré remporter cette étape, ils n’ont été que 29 à franchir la ligne d’arrivée à 12 h 56. Une course animée par des primes disputées, c’est le spectacle que les cyclistes ont offert aux populations de Tenkodogo. Pour le vainqueur de cette étape, Souleymane Koné, ce sacre est une satisfaction.

« Je suis vraiment content de cette victoire. Le club nous a mis dans les conditions et il était important de répondre avec une bonne performance. Je suis vraiment content aujourd’hui. Avec les conditions du RCK, je pense que je suis le meilleur du cyclisme au Burkina. Je suis prêt à faire de mon mieux pour toujours m’imposer », a-t-il dit.

Néanmoins, il a souligné le manque de coéquipier au sein de son équipe. Pour lui, il est seul à faire tout le travail. « On ne voit pas RCK parce que c’est toujours une seule personne. Mais nous, on se voit. On ne va pas s’oublier parce qu’avec la préparation qu’on a, je me suis dit qu’il faut que je mette mon nom dans ce tour au moins pour l’histoire », a-t-il déclaré.

Selon ses explications, en l’absence du champion national Paul Daumont, il se devait de confirmer son statut. C’est donc chose faite pour celui qui estime ne plus être un enfant. « J’ai commencé le vélo il y a longtemps. Je suis prêt », a-t-il martelé avant de rappeler sa joie et les bons efforts de son club pour qu’il soit à l’aise à Tenkodogo.

De son côté, le ministre ne charge des sports, le Dr Aboukar Savadogo, a  laissé entendre que la performance des cyclistes a cette 4e étape du tour de la reconquête est une preuve de la résilience du cyclisme burkinabè. Selon ses propos, l’étape de Tenkodogo a donné « beaucoup de suspense ».

« Après  Gaoua, Kaya, Banfora et Tenkodogo, nous avons vu que nos cyclistes sont très aguerris avec une vitesse moyenne qui envoisinait les 40km/h sous un soleil de plomb. Ils ont mouillé le maillot et ç’a été une lutte farouche avec une victoire du RCK. Ce qui montre que les différents clubs se préparent très bien. Notre cyclisme va très haut », a-t-il lancé.

Il a aussi rappelé que la relève est assurée au regard de la course de lever de rideaux effectuée par les jeunes. Il faut noter que les cyclistes dames et espoirs ont également marqué cette étape de Tenkdogodo.

Faso7

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page