Emploi et Formation Professionnelle : Le SYNCAEFP tient sa 1re assemblée générale ordinaire de l’année 2024

Le Syndicat National des Conseillers et Assistants en Emploi et en Formation Professionnelle (SYNCAEFP) a tenu sa 1re assemblée générale ordinaire de l’année 2024, ce samedi 29 juin 2024 à Ouagadougou. À l’ordre du jour, il a été inscrit des questions telles que le bilan des activités de la structure et le renouvellement du bureau exécutif. Un « événement qui marque un moment important » de l’engagement des syndicats à protéger et défendre les intérêts moraux et de travail de tous les professionnels de l’emploi et de la formation.

À l’heure du bilan pour le bureau du Syndicat National des Conseillers et Assistants en Emploi et en Formation Professionnelle (SYNCAEFP) élu en mars 2022, le secrétaire général du syndicat, Isaac Nagabila, a souligné que c’est grâce au dévouement quotidien et à la volonté de faire progresser la profession que les membres ont choisi le bureau sortant.

« Ce parcours collectif animé par la détermination, l’engagement et la solidarité a été un challenge pour nous », a-t-il dit. Selon ses propos, « en tant que cadre en emploi et en formation professionnelle, ils jouent un rôle clé dans l’accompagnement des demandeurs d’emploi vers une insertion professionnelle réussie et durable ».

La transformation rapide du marché du travail, l’évolution des technologies et les attentes croissantes des entreprises et des demandeurs d’emploi ont été pour lui, des défis qui ont nécessité de lui et du bureau, « une adaptabilité constante et une expertise pointue et à jour ».

Par rapport à son bilan, il a déclaré que des motifs de satisfactions sont à noter. Il a notamment cité la définition d’objectifs prioritaires pour le SYNCAEFP, l’établissement d’une structure solide et la prise d’initiatives concrètes pour répondre aux besoins des membres. « Nous devons rester unis et solidaires pour défendre nos droits et améliorer nos conditions de travail », a-t-il martelé.

Rappelant la mission du Syndicat National des Conseillers et Assistants en Emploi et en Formation Professionnelle (SYNCAEFP), Isaac Nagabila a fait savoir que « le SYNCAEFP se veut un espace de rassemblement et de dialogue, où chaque voix compte, où chaque idée peut contribuer à l’élaboration de solutions innovantes et pertinentes ».

À l’issue de l’AG, c’est Wendyam Arsène Sawadogo qui a été porté à la tête du SYNCAEFP dans le nouveau bureau. Selon ses premiers mots en tant que premier responsable du syndicat, la première tâche est celle de la « mobilisation pour être une force de propositions auprès des autorités » dans leur secteur. « Nous serons un syndicat de propositions, de plaidoyer, un syndicat qui va chercher à travailler avec l’autorité pour trouver des solutions aux problèmes que nous vivons tous », a-t-il martelé.

Faso7

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page